Revue de presse - Peuple de France: Allemagne. Le parti AfD propose aux élèves de signaler les enseignants pro-migrants

dimanche 14 octobre 2018

Allemagne. Le parti AfD propose aux élèves de signaler les enseignants pro-migrants

En Allemagne, le parti AfD, hostile à l’immigration, suggère aux élèves du pays de signaler les professeurs ayant un discours pro-migrants.
En Allemagne, le parti AfD, hostile à l’immigration, suggère aux élèves du pays de signaler les professeurs ayant un discours pro-migrants.

L’initiative suscite un vif débat en Allemagne. Le parti AfD (Alternative für Deutschland), dont la prise de position contre l’immigration extra-européenne est l’une des marques de fabrique, propose aux écoliers allemands de signaler les enseignants qui, durant leurs cours, tiennent des propos en faveur de cette immigration et, donc, contre l’Afd.

Pour cela, des sites web ont été lancés à destination des élèves mais aussi de leurs parents. Des sites sur lesquels ils peuvent citer les noms des professeurs s’affichant clairement comme des pro-migrants.

À Hambourg, l’AfD a ainsi mis en place une plateforme dénommée Neutral Schools (pour des « écoles neutres »). Un espace qui permet de dénoncer anonymement les professeurs confondant salles de classe et meetings politiques. Bien entendu, le projet n’a pas manqué de provoquer des réactions de défiance. Certains commentateurs vont jusqu’à comparer l’outil de l’AfD avec les méthodes de la Stasi, la police politique secrète du gouvernement communiste d’Allemagne de l’Est.


AfD, une initiative controversée

Quant au ministre allemand de la Justice Katarina Barley, elle a condamné le programme en avertissant que « la dénonciation organisée est un instrument des dictatures ». Du côté des syndicats d’enseignants allemands, on voit la même levée de boucliers. L’Afd espère étendre son dispositif à neuf autres Länder, dont la Bavière, le Brandebourg, le Bade-Wurtemberg et la Saxe.


Rappelons que l’AfD est actuellement le plus grand parti d’opposition au Bundestag (parlement allemand). Elle y détient 90 sièges depuis les élections de septembre 2017. La formation a principalement capitalisé sur la colère des Allemands contre Angela Merkel et sa politique migratoire désastreuse, entraînant un afflux record de réfugiés en 2015.

Du côté de l’AfD, le parti estime que l’initiative vise à « renforcer un discours démocratique et libre » dans les écoles. Ceci doit permettre de replacer la neutralité de l’enseignement au cœur du projet éducatif en apportant une aide directe aux élèves pour dénoncer les manquements à cette déontologie.

En définitive, si la méthode peut paraître brutale voire contestable, elle pose sur le fond une question qui n’est pas nouvelle dans nos sociétés d’Europe de l’Ouest : celle du parti-pris idéologique de certains enseignants qui n’hésitent pas à exposer leur propres opinions politiques. Et particulièrement en matière d’immigration extra-européenne. De ce point de vue, l’Hexagone n’est pas épargné…

Source: breizh-info.com

Sur le même thème lire aussi:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal