Revue de presse - Peuple de France: Trois Français sur quatre n'ont pas trouvé Alexandre Benalla convaincant lors de son audition

vendredi 21 septembre 2018

Trois Français sur quatre n'ont pas trouvé Alexandre Benalla convaincant lors de son audition

Les trois quarts des Français ayant suivi en totalité, en partie ou ayant vu des extraits de l'audition d'Alexandre Benalla devant la commission d'enquête du Sénat, mercredi 19 septembre, n'ont pas été convaincus par l'ex-chargé de mission d'Emmanuel Macron, selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi.
Les trois quarts des Français ayant suivi en totalité, en partie ou ayant vu des extraits de l'audition d'Alexandre Benalla devant la commission d'enquête du Sénat, mercredi 19 septembre, n'ont pas été convaincus par l'ex-chargé de mission d'Emmanuel Macron, selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi.  

La majorité des Français ayant suivi tout ou partie de l'audition d'Alexandre Benalla n'ont pas été convaincus par ses explications, selon l'enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro. L'ancien chargé de mission d'Emmanuel Macron était entendu mercredi 19 septembre par le Sénat.

Ce sentiment concerne presque la totalité de l'échiquier politique. Si Alexandre Benalla déçoit près de six sympathisants de La république en marche sur dix (58%), il concentre contre lui 75% des sondés proches des Républicains, 80% des sympathisants du Rassemblement national, 85% des proches du Parti socialiste et 87% des sympathisants de La France insoumise.

85% des sondés n'ont pas été convaincus lorsque l'ancien collaborateur du chef de l'Etat a affirmé que son port d'arme n'était pas lié à la sécurité du président de la République mais à sa sécurité personnelle. Ils sont 81% à ne pas le croire quand il affirme qu'il n'a jamais été ni policier, ni garde du corps d'Emmanuel Macron. Et près de huit sondés sur dix (79%) ne l'ont pas cru lorsqu'il a dit n'avoir jamais eu aucun autre avantage que sa rémunération.

Concernant les sentiments exprimés par Alexandre Benalla sur cette affaire, les deux tiers (66%) des personnes interrogées ne l'ont pas cru lorsqu'il a exprimé ses regrets d'avoir critiqué le président de la commission d'enquête. Et 57% n'ont pas été convaincus par le sentiment d'humiliation exprimé par Alexandre Benalla à propos de son éviction de l'Elysée.

[...]

En savoir plus sur francetvinfo.fr

Sur le même thème:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal