Revue de presse - Peuple de France: #TouchePasàMonPompier : l'offensive des pompiers du Sdis 66

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mardi 18 septembre 2018

#TouchePasàMonPompier : l'offensive des pompiers du Sdis 66

Face à la montée des agressions, les sapeurs-pompiers montent au créneau. Parmi eux, les soldats du feu du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) des Pyrénées-Orientales. Ils viennent de lancer une campagne sur les réseaux sociaux.
Face à la montée des agressions, les sapeurs-pompiers montent au créneau. Parmi eux, les soldats du feu du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) des Pyrénées-Orientales. Ils viennent de lancer une campagne sur les réseaux sociaux.


#TouchePasàMonPompier, c'est la campagne publiée, ce lundi soir par le Sdis 66, via le réseau social Twitter, pour que cessent les agressions de pompiers.
Cette opération que relate nos confrères de L'Indépendant, fait suite aux trois agressions dont été victimes les pompiers des Pyrénées-Orientales le week-end dernier. Et qui viennent s'ajouter à de nombreuses autres émaillant l'Occitanie mais aussi plus largement l'ensemble de l'Hexagone.




"Il faut protéger ceux qui nous protègent ! Les violences envers les #pompiers doivent cesser ! Affichez votre soutien aux pompiers en postant un message sur les réseaux sociaux avec #TouchePasàMonPompier", indiquent le message posté par le Sdis 66.

"Personne ne s’est engagé pour se faire agresser ou porter un gilet pare-balles, clame, dans L'Indépendant, le syndicat CGT du Sdis 66. Nous sommes même obligés de mettre en place des films protecteurs anti-émeutes pour se protéger de jets de pierres et le malaise est grandissant dans les rangs des soldats du feu".

Un ras-le-bol qui se généralise partout en France. Egalement dans d'autres villes de la région. En août dernier, dans l'Hérault, deux pompiers avaient fait l’objet de deux agressions violentes d’une extrême lâcheté alors qu’ils portaient secours et, notamment à Béziers, venaient de prendre en charge une femme gravement blessée à la suite d’une défenestration.

[...]

En savoir plus sur midilibre.fr

Sur le même thème:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi