Revue de presse - Peuple de France: SAINT-DENIS : UN LYCÉEN AGRESSÉ, LES PROFESSEURS EXERCENT LEUR DROIT DE RETRAIT

Recherche sur le web

vendredi 14 septembre 2018

SAINT-DENIS : UN LYCÉEN AGRESSÉ, LES PROFESSEURS EXERCENT LEUR DROIT DE RETRAIT

SITUATION DE PLUS EN PLUS DÉLÉTÈRE À SAINT-DENIS (93) OÙ UNE QUARANTAINE D’ENSEIGNANTS ET DE SURVEILLANTS DU LYCÉE PAUL-ELUARD DE SAINT-DENIS ONT EXERCÉ LEUR DROIT DE RETRAIT  JEUDI 14 SEPTEMBRE  À LA SUITE DE LA VIOLENTE AGRESSION D’UN ÉLÈVE AU SEIN DE L’ÉTABLISSEMENT.
SITUATION DE PLUS EN PLUS DÉLÉTÈRE À SAINT-DENIS (93) OÙ UNE QUARANTAINE D’ENSEIGNANTS ET DE SURVEILLANTS DU LYCÉE PAUL-ELUARD DE SAINT-DENIS ONT EXERCÉ LEUR DROIT DE RETRAIT  JEUDI 14 SEPTEMBRE  À LA SUITE DE LA VIOLENTE AGRESSION D’UN ÉLÈVE AU SEIN DE L’ÉTABLISSEMENT.

En effet, plusieurs voyous armées de couteaux et de marteaux se sont introduits dans l’enceinte du lycée mercredi en milieu de matinée.
Ils sont provoqué une bagarre au cours de laquelle un élève de 16 ans a été blessé.

Suite à cette agression, une partie du personnel a donc exercé son droit de retrait pour dénoncer cet acte de violence et, comme toujours, demander « plus de moyens  » pour y faire face, comme si cette violence endémique pouvait être réglée par des solutions  matérielles. Une fois encore le personnel de l’’éducation nationale dénonce les conséquences sans se pencher sur les causes de la dégradation de leur situation.

L’agression de mercredi intervient dans un contexte de rivalités entre jeunes de différents quartiers de la ville.

Du côté du rectorat, on exprime sa «  solidarité » et affirmer « travailler pour apporter à l’établissement les mesures de protection nécessaires ». Des barbelés et des bunkers ?

Source: parisvox.info

Sur le même thème:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi