Revue de presse - Peuple de France: La plainte sur les comptes de campagne de Macron et Mélenchon classée sans suite

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

vendredi 21 septembre 2018

La plainte sur les comptes de campagne de Macron et Mélenchon classée sans suite

Le parquet de Paris a estimé que les infractions visées par l'association Anticor, qui soupçonnait des irrégularités dans les comptes des deux candidats, «n'apparaissent pas constituées».
Le parquet de Paris a estimé que les infractions visées par l'association Anticor, qui soupçonnait des irrégularités dans les comptes des deux candidats, «n'apparaissent pas constituées».

Le parquet de Paris a tranché. Les comptes de campagne d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon, mais également ceux de Marine Le Pen et de Benoit Hamon, ne feront plus l'objet d'examen. La plainte déposée par Anticor en juin dernier est classée sans suite. Après consultation de la Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP), le ministère public a estimé que les infractions visées «n'apparaissent pas constituées».

L'association de lutte contre la corruption, Anticor, avait dénoncé des irrégularités dans les comptes des candidats. L'association avait déposé plainte pour «tentative de détournement de fonds publics» et «abus de biens sociaux». Elle appelait à «vérifier la transparence et la probité des comptes». Pour En Marche, Anticor pointait du doigt des ristournes dont aurait bénéficié le candidat Macron de la part de la société GL Events. Cette dernière est dirigée par Olivier Ginon, un entrepreneur proche de Gérard Collomb, qui a fini par intégrer les cercles de la macronie.

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr

Sur le même thème:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi