Revue de presse - Peuple de France: Pas un mot sur la pauvreté des aînés lors du discours d’Emmanuel Macron !

Recherche sur le web

jeudi 13 septembre 2018

Pas un mot sur la pauvreté des aînés lors du discours d’Emmanuel Macron !

Pas un mot, pas une proposition concernant les 1 048 000 retraités pauvres! Rien! Les retraités pauvres ou les pauvres retraités doivent être écoutés et surtout entendus !
Pas un mot, pas une proposition concernant les 1 048 000 retraités pauvres! Rien! Les retraités pauvres ou les pauvres retraités doivent être écoutés et surtout entendus !

“Faire plus pour ceux qui ont moins” “Dire aux premiers de cordée de ne pas oublier les derniers de cordée” que de belles paroles. Aujourd’hui, le chef de l’Etat a annoncé les grandes mesures de son plan de lutte contre la pauvreté.
Et là, la déception est immense, pas un mot, pas une proposition concernant les 1 048 000 retraités pauvres! Rien! Comme si la pauvreté ne concernait uniquement  les jeunes ou les adultes. Dites Monsieur le Président, comment faire à 90 ans quand vous n’avez que le minimum vieillesse pour sortir de la pauvreté? Pourquoi encore et toujours oublier la pauvreté des anciens?

Quelle déception après le discours d’Emmanuel Macron sur la pauvreté ! Les pseudo- experts vont dire que le taux de pauvreté chez les retraités est plus faible que chez les jeunes ou les actifs mais il est plus facile de sortir de la pauvreté à 30 ans qu’à 85 ans dans un fauteuil roulant, non? Mais de la pauvreté des aînés qui en parle? En tout cas pas l’exécutif !

Pourtant le Président aurait du lire le dernier rapport de l’INSEE qui indique que la pauvreté a encore augmenté chez les aînés. Dépendre de ses enfants, ne pas pouvoir gâter ses petits enfants, voilà la sombre réalité des millions de retraités. Mais personne n’en parle. C’est un sujet tabou...

Certes le minimum vieillesse a augmenté le 1 avril 2018 ce qui le porte à 838€. Mais  il faut savoir que le seuil de pauvreté est fixé à 1008€ donc il manque 170€ aux centaines de milliers de retraités pour vivre dignement …ou plutôt survivre…Et comme le minimum vieillesse se monte à 838€ par mois  les personnes qui le touche sont de fait en situation de pauvreté.

Les retraités pauvres ou les pauvres retraités doivent être écoutés et surtout entendus !


Sur le même thème:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi