Revue de presse - Peuple de France: Marine Le Pen: "nous risquons la mort du RN"

Recherche sur le web

dimanche 9 septembre 2018

Marine Le Pen: "nous risquons la mort du RN"

Marine Le Pen, en visite dimanche dans le Pas-de-Calais, a estimé que "nous risquons la mort du Rassemblement national", si la décision de justice le 26 septembre confirmait le gel du versement de 2 millions d'euros d'aides publiques.
Marine Le Pen, en visite dimanche dans le Pas-de-Calais, a estimé que "nous risquons la mort du Rassemblement national", si la décision de justice le 26 septembre confirmait le gel du versement de 2 millions d'euros d'aides publiques.

"Au mois de juillet, ils (les juges financiers parisiens) ont fait un hold-up sur notre dotation publique, mettant le mouvement que je préside dans une situation extrêmement difficile.
Nous sommes évidemment sous le coup d'une épée de Damoclès", a déclaré la présidente du RN (ex-FN) à la presse, lors d'un déplacement à Hénin-Beaumont.

"Le 26 septembre, une décision va intervenir. Si elle est négative, nous risquons la mort du Rassemblement national". 

Le 28 juin, les juges ont ordonné la saisie de 2 millions d'euros d'aides publiques qui devaient revenir au RN, le qualifiant d'"organisateur des détournements".

Le RN, qui a formé un recours contre cette décision, saura le 26 septembre si la justice confirme ou non la saisie.

"Les coups sont de plus en plus durs, sont de plus en plus nombreux, mais s'ils croient qu'ils vont nous déstabiliser, ils se trompent, car plus nous sommes attaqués, plus nous sommes renforcés dans nos convictions et dans notre volonté de gagner", a déclaré l'ancienne finaliste à l'élection présidentielle de 2017. 

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr

Sur le même thème:



1 commentaire:

  1. Ils font tout pour dissoudre le ROYAUME en faite ils ont peur de Marine , ils savent très bien que les Français en ont rassemblé les bol de nos dirigeants corrompus jusqu'à la moelle épinière !

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi