Revue de presse - Peuple de France: Malaise dans la police : «Il y a encore des flics qui dorment dans leur voiture»

mercredi 26 septembre 2018

Malaise dans la police : «Il y a encore des flics qui dorment dans leur voiture»

48 policiers se sont suicidés en 2017. L’année 2018 sera tout aussi noire. Les syndicats dénoncent une trop grande bureaucratie et une désociabilisation des policiers.
48 policiers se sont suicidés en 2017. L’année 2018 sera tout aussi noire. Les syndicats dénoncent une trop grande bureaucratie et une désociabilisation des policiers.

Brassard police sur un bras, ruban noir autour de l’autre en signe de deuil : des dizaines de policiers franciliens se sont rassemblés ce mardi midi, place du Palais-Royal à Paris, à l’appel du syndicat Unité-SGP-FO. Ils entendaient dénoncer « le malaise qui règne au sein de leur institution », dont l’expression la plus tragique reste le nombre particulièrement élevé de suicides.


« Pour quoi vous manifestez ? » interroge ainsi une septuagénaire de passage. « Parce que pour les policiers, la vie est aussi compliquée en dehors que dans les commissariats, lui détaille une policière. Beaucoup de nos chefs dirigent par la peur. »

Comme la très grande majorité de ses collègues, Tatiana est pourtant « passionnée par son travail ». Lequel serait idéal s’il n’y avait pas « ces caporaux de pacotille », selon les mots de Rocco Contento. Plus globalement, Yves Lefebvre, le secrétaire général du syndicat, fustige le fait qu'« aujourd’hui encore, il y a des flics qui dorment dans leur voiture. Sans parler de tous ceux qui demandent à leurs enfants de cacher la profession de leurs parents lorsqu’on la leur demande à l’école. Ou doivent faire leurs courses à des kilomètres de leur domicile pour ne pas être reconnus… »

Et ce d’autant plus que les chiffres des suicides pour 2018 laissent augurer un triste record. En quelques jours, trois policiers viennent ainsi de se donner la mort en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne. « Et encore, c’est à la fin de l’année, notamment avec la période de fêtes, que ces passages à l’acte sont les plus nombreux », anticipe un fonctionnaire.

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr

Sur le même thème:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal