Revue de presse - Peuple de France: Macron est devenu la risée de l’Europe face à Orban-Salvini

dimanche 2 septembre 2018

Macron est devenu la risée de l’Europe face à Orban-Salvini

Ses divagations de l’anti-France ont causé un dommage exceptionnellement grave à l’image de la France à l’étranger.
Ses divagations de l’anti-France ont causé un dommage exceptionnellement grave à l’image de la France à l’étranger.

Sur la pénible affaire Macron-Benalla, Macron a dit assumer l’entière responsabilité de ce qu’on a pu qualifier d’erreur incontestable dans les médias soumis. Mais, en réalité, c’est le système Macron qui est une erreur incontestable !
Macron à l’étranger est accusé d’avoir agi et de s’être comporté en montrant un mépris arrogant et insupportable de bêtise vis-à-vis de la France et des Français pour tenter de détourner l’attention des vrais problèmes, à savoir le marasme de l’économie victime de la totale incompétence de Macron-LREM.

Ses divagations de l’anti-France ont causé un dommage exceptionnellement grave à l’image de la France à l’étranger. Mais, en tout état de cause, ce genre de condamnation morale n’est pas destiné à avoir un effet dissuasif. L’opposition lui reproche d’avoir eu un comportement inadéquat et de s’être livré à une mascarade hystérique de plus qui représente une menace grave pour l’intérêt de la France à l’étranger.


Que fait Macron pour défendre les intérêts du bien public et de la France à l’étranger ?

Enjeu majeur, à la fois en matière politique, économique et sociale, l’image de la France à l’étranger suscite peu l’attention de Macron et des responsables politiques LREM. Macron, le socialiste mondialiste, est devenu l’épouvantail favori des opposants au gouvernement LREM. Il est accusé d’être à la solde de l’UE et de puissances étrangères, comme du spéculateur milliardaire mondialiste Soros, un agent de l’étranger.

Parce qu’ils s’opposent à un gouvernement autoritaire, les leaders des oppositions de gauche et de droite sont vilipendés. Les médias font comme si Macron le socialiste mondialiste travaillait pour la France et non contre la France. Par son mépris de la France et des Français, Macron l’arrogant socialiste juvénile prend part à une sorte de conspiration pseudo-intellectuelle et moralisante à l’étranger contre le peuple de France.

Comment peut-il répondre à ça ? En général, il préfère ne pas répondre en refusant tout vrai débat.
C’est pourquoi le peuple de France tente de s’opposer au pouvoir arbitraire, injuste et très autoritaire du gouvernement Macron-LREM à 80 km/h. Le peuple de France veut empêcher ce qu’il considère comme un glissement de la France vers une dictature islamiste qui a recours à des stratégies de communication très sophistiquées sur les médias soumis lesquelles constituent des stratégies politiques de conquête du pouvoir.

Ces stratégies politiques de conquête du pouvoir qui ont fait leurs preuves ne manqueront pas de participer aux prochaines campagnes électorales avec la bienveillance soumise de Macron-LREM.

La conspiration pseudo-intellectuelle et moralisante contre le peuple de France des marionnettes du gouvernement Macron-LREM est à la solde des ennemis de la France et de Soros, le spéculateur financier et le manipulateur des opinions par ses ONG politiques, notamment contre les réformes de Donald Trump.

Macron est notamment accusé par Viktor Orbán et Matteo Salvini d’être à la tête de la politique pro-immigration très controversée de l’UE de Merkel. C’est pourquoi le peuple de France est devenu l’épouvantail absurde favori du gouvernement Macron-LREM. « C’est, vraiment du grand n’importe quoi ! ». Il faut combattre la propagande de l’anti-France mondialiste du spéculateur George Soros et du gouvernement Macron-LREM.

Souvenez-vous de la campagne complètement hystérique de Macron de l’anti-France mondialiste !
La campagne présidentielle complètement hystérique de Macron de l’anti-France mondialiste à la télé en Algérie a dénoncé à l’étranger, avec une bêtise juvénile arrogante, la colonisation, crime contre l’humanité.


Le sujet de l’immigration sera omniprésent durant la campagne de 2019 aux élections européennes. Viktor Orbán et Matteo Salvini ont répondu à l’avance en rejetant immédiatement les demandes d’asile et en dressant un mur à la frontière, afin d’empêcher ceux qu’ils qualifient de migrants illégaux, des jeunes mâles désœuvrés, et d’envahisseurs musulmans, de venir combattre pour soumettre à l’islam l’Europe chrétienne.

Le message est clair pour la campagne de 2019. Viktor Orbán et Matteo Salvini veulent empêcher les hordes de migrants de rentrer en Hongrie et en Italie pour envahir et submerger les pays européens.
Le gouvernement Macron-LREM mène une campagne publicitaire complètement hystérique pour les migrants contre des Français déclarés prétendus ennemis de l’islamisme rampant. De la même manière que la Hongrie a expulsé les Ottomans, Orbán a assuré à la population qu’il la débarrasserait des musulmans !
Orbán s’est montré déterminé à protéger la nation hongroise et une Europe assiégées. Il a appelé le peuple à se soulever contre l’ennemi : « L’ennemi que nous combattons est différent de nous, a déclaré Viktor Orbán. Nous faisons les choses de manière transparente, il se cache. Nous sommes francs et directs, il utilise la ruse. Nous sommes honnêtes, il est bas (manipulateur) et menteur. Nous sommes nationaux, il est international mondialiste. Nous croyons au travail. » Alors que l’ennemi croit à la guerre pour l’islamisation.

La Hongrie est membre de l’Union européenne et le gouvernement a ignoré bon nombre de directives européennes moralisantes, médiocres et vulgaires de l’UE. Réponse de Viktor Orbán :
« Les Nations unies veulent accueillir les migrants sans discontinuer ».
Mais c’est le peuple qui décide, et pas les bureaucrates de l’ONU !
La volonté d’Orbán de protéger la Hongrie d’une invasion de migrants a reçu un bien meilleur accueil pour la campagne des européennes des Droites nationales pour 2019. Faire vibrer la corde nationaliste s’est révélé un moyen très efficace pour intéresser les peuples européens, et surtout les Français, aux élections de 2019, afin de changer les problèmes devenus insupportables du racket fiscal en faveur des migrants.

Orbán jouit d’un soutien quasiment sans réserve de la part du gouvernement conservateur polonais.

Des milliers de nationalistes polonais, drapeau en main, ont assisté à son immense rassemblement afin de montrer leur vraie solidarité européenne. « Avec les migrants, le pays dont nous voulons être fiers ne fonctionne plus comme il le devrait. Chacun doit voter en 2019 pour une liste qui peut lui apporter de l’espoir ! »


« Voulez-vous que des spéculateurs machiavéliques avides de profit importent des millions de migrants illégaux qui voleront votre travail, vandaliseront vos maisons et violeront vos filles et vos femmes ?
« Souhaitez-vous que des organisations (ONG) à la solde de Soros, pétries de mauvaises intentions, et que les partis mondialo-gauchistes soumis à ses désirs précipitent encore plus l’Europe dans la spirale des migrants et du terrorisme islamiste ? » Voici en vérité ce que Viktor Orbán et ses proches déclarent, meeting après meeting, en préparant la campagne des élections européennes des Droites nationales pour 2019.

Thierry Michaud-Nérard pour ripostelaique.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal