Revue de presse - Peuple de France: « Macron c’est de la m… !»: la hausse de la CSG ne passe pas

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

lundi 24 septembre 2018

« Macron c’est de la m… !»: la hausse de la CSG ne passe pas

Malgré l’annonce d’un «geste fiscal» pour 300 000 seniors touchés par la hausse de la CSG, la politique menée par le gouvernement ne passe pas. Comme aux Sables d’Olonne, capitale vendéenne du troisième âge.
Malgré l’annonce d’un «geste fiscal» pour 300 000 seniors touchés par la hausse de la CSG, la politique menée par le gouvernement ne passe pas. Comme aux Sables d’Olonne, capitale vendéenne du troisième âge.

Ancien pêcheur à la retraite depuis l’âge de 55 ans, Jean fait partie des mécontents : « Macron ? Il m’a déçu, lâche le vieil homme en bermuda et sandales. La CSG nous coûte 480 euros par an !
J’ai une retraite de 1500 euros par mois et mon épouse, qui a élevé nos enfants et travaillé sans toujours être déclarée, touche 307 euros. A l’arrivée de Macron, j’avais l’espoir de plus de justice sociale. Mais là… ».

Dominique L. sort de l’hypermarché avec deux petits sacs. Tatoué un peu partout et marqué par la vie, il est en colère : 

« Macron c’est de la m… ! Je touche 1298 euros par mois, je suis divorcé, je vis seul dans un petit F2 que je loue 400 euros et je dois faire mes courses avec un petit budget bloqué. Est-ce que je suis un nanti ? Non ! Pourtant, j’ai travaillé depuis l’âge de 14 ans sur les bateaux, la nuit, le week-end… ».

Sur quoi rogne-t-il ? Dominique ouvre large la bouche et montre ses dents. Celles qu’il lui reste. « Faudrait tout changer, a dit le dentiste. Ça bouge partout ! Mais je ne peux pas, c’est trop cher, la mutuelle ne rembourse pas grand-chose ».

Et pour cette ancienne ouvrière du textile devenue femme de ménage, qui vit avec 1200 euros par mois, il y a « le problème des immigrés qui ont droit à toutes les aides et profitent gratuitement à la CMU, alors que je paye 100 euros par mois une mutuelle qui rembourse mal… Je ne peux ni changer de lunettes ni bien entendre. Vous trouvez ça normal ? ».

A 75 ans, Jeanine, elle, est carrément révoltée : 

« Quand on voit le train de vie au sommet de l’Etat ! Même nous, avec 3500 euros par mois ça commence à être dur : 400 euros de CSG par an, les prix qui grimpent de 15 % l’été, notre mutuelle qui a pris 7 % en janvier, l’électricité et l’essence qui s’envolent… Notre pouvoir d’achat passe à la casserole ».

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr

Sur le même thème:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi