Revue de presse - Peuple de France: La Ligue propose de taxer les transferts d’argent des immigrés extra-européens afin de financer des aides aux familles italiennes

Recherche sur le web

samedi 1 septembre 2018

La Ligue propose de taxer les transferts d’argent des immigrés extra-européens afin de financer des aides aux familles italiennes

La Ligue met sa politique familiale en conformité avec sa politique visant à mettre fin à l’immigration : les aides aux familles proposées par la Ligue seront réservées “aux citoyens italiens .
La Ligue met sa politique familiale en conformité avec sa politique visant à mettre fin à l’immigration : les aides aux familles proposées par la Ligue seront réservées “aux citoyens italiens .

La Ligue du Nord entend bien utiliser sa participation au gouvernement pour défendre la famille “fondée sur le mariage entre un homme et une femme”, parce que c’est la seule qui “protège et garantit le rôle social de l’éducation des enfants” grâce aux “figures parentales du père et de la mère”.
La Ligue a aussi l’intention de promouvoir la natalité. Parmi les projets défendus par la Ligue : écoles maternelles gratuites, aide à l’acquisition du premier logement de la famille, etc.

Et la Ligue met sa politique familiale en conformité avec sa politique visant à mettre fin à l’immigration : les aides aux familles proposées par la Ligue seront réservées “aux citoyens italiens ou d’autres pays membres de l’UE formant une famille”.

D’ailleurs, pour financer “une allocation de soin et de garde pour soutenir les familles dans les dépenses nécessaires comme la prise d’une babysitter”, la Ligue propose de taxer les transferts d’argent effectués par les immigrés extra-européens en instaurant “un droit de timbre sur les transferts d’argent effectués par les agences agréées vers l’étranger” et de prélever 3% sur le montant « transféré à chaque transaction individuelle ayant un montant minimum de 5 euros« 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi