Revue de presse - Peuple de France: Immigration: Macron, le poids des mots, le choc des mensonges !

dimanche 23 septembre 2018

Immigration: Macron, le poids des mots, le choc des mensonges !

Concernant les migrants, le gouvernement Philippe nous serine que la vague migratoire est passée. C’est un mensonge d’État !
Concernant les migrants, le gouvernement Philippe nous serine que la vague migratoire est passée. C’est un mensonge d’État !

Alors que le nombre de migrants est en train de baisser dans les autres pays d’Europe concernés, le nombre de « demandeurs d’asile », appellation contrôlée pour des clandestins, poursuit sa hausse vertigineuse en France. Et c’est bien là que se situe ce mensonge d’État.


Autre mensonge d’État sur le même sujet c’est le flou qui est entretenu sur le nombre d’immigrants clandestins qui sont déjà en France ou qui y arrivent et surtout qui peuvent y rester en toute impunité.

On évoque dans ce gouvernement 300 000 voir plus de migrants clandestins. Des gens donc en situation irrégulière qui ne devrait pas se trouver sur le territoire français. Ce refus gouvernemental de nous dire ce qu’il en est vraiment prouve certainement que les chiffres sont encore plus importants et que le nombre de clandestins en France est désormais totalement  insupportable. C’est une réalité !

Selon l’organisme officiel en charge des réfugiés et apatrides, OFPRA, indique dans une note interne que la hausse des demandes et d’au moins 15 % de plus sur les cinq premiers mois de l’année 2018 par rapport à l’année dernière. Ce chiffre dément encore ce gouvernement qui lui nous ment sans vergogne et qui nous prend véritablement pour des imbéciles. Le pire c’est aussi les différentes aides que perçoivent tous ces « migrants », des clandestins pour la plupart, au détriment de Français qui eux sont laissés au bord de la route et juste bons à crever. cela n’inquiète personne ! Alors cette situation est une bombe à retardement qui va exploser.

Le bien vivre ensemble est une faillite. Comment vivre ensemble si les gens n’acceptent pas les us et coutume du pays d’accueil ? C’est strictement impossible… En plus, c’est encore un mensonge d’État, Les déboutés du droit d’asile ont saturé les centres de rétention. Comme les pays d’origine de ces migrants clandestins refusent de les reprendre et que la France est incapable politiquement d’en assurer le retour : la situation est catastrophique, qu’on se le dise une fois pour toutes !

Autre mensonge, décidément il y en a beaucoup, la justice française n’est pas apte ni capable de faire face a ce qu’il faut bien appeler un drame national. Il est sûr que de vouloir gouverner un pays qu’avec de bons sentiments ne résoudra jamais rien… La mollesse politique est une catastrophe nationale que nous n’avons pas fini de payer et cela pour de nombreuses décennies.

Enfin il me faut évoquer un autre mensonge d’État : le coût faramineux de cette politique absurde face a la déferlante migratoire.

La dépense publique, nos impôts et nos taxes, reste un secret sur ce sujet. Il est clair que ce sujet dramatique représente une dépense colossale et inappropriée. On ne peut que dire qu’un mensonge en entraîne un autre mensonge et ainsi de suite. Sur le nombre des clandestins on bat tous les records du mensonge :  avouons que ce gouvernement est encore plus débordé par ce point que les précédents, qui pourtant avait déjà gravement failli. L’immigration clandestine est qu’on le veuille ou non la principale préoccupation des Français…Qu’il ne sert plus à rien de nous enfumer par des lois scélérates et qui ne sont jamais appliquées, par des propos rassurants, ou par du vent qui revient inlassablement sur nous comme un boomerang. Cela ne passera plus et risquera juste d’entraîner la France vers le néant.

Alors c’est bien gentil de nous abreuver de cette condescendance avec cette propagande inouïe pour nous faire passer cette pilule indigeste que les Français ne peuvent même plus digérer. Les Responsables de cette situation sont connus : les politiques et les médias sans oublier certaines associations qui même en vivent selon l’adage bien connu que « le malheur des un fait le bonheur des autres ».

Tout candidat devra désormais s’engager par écrit sur son programme et qu’en cas de défaillance il sera limogé si nous ne rendons pas ce système obligatoire il n’y aura jamais de solution. C’est le moment ou jamais prochaine élection de le faire après ce sera trop tard. Pendant qu’on vous amuse avec une des information comme jamais on la connue, le dramatique naufrage se poursuit.

Au sujet du problème migratoire, on a également la Ministre Nathalie Loiseau qui déclare, sans rire, il faut le faire, que « »il ne s’agira pas de centres fermés, mais de centres d’où les migrants ne pourront pas sortir ». A part cela, juré sur la croix de bois, ce gouvernement n’est pas à gauche… Madame Oiseau était la directrice de l’ENA : heureux hasard.

A terme, notre société est menacée comme je l’avais déjà évoqué dans « 2034 l’année où… »

Alexandre Goldfarb pour observatoiredumensonge.com

Sur le même thème:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal