Revue de presse - Peuple de France: À l’hôpital de Saint-Brieuc, les soignants ne supportent plus les agressions

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mardi 25 septembre 2018

À l’hôpital de Saint-Brieuc, les soignants ne supportent plus les agressions

Attaques physiques, agressions verbales, menaces de mort… Au centre hospitalier de Saint-Brieuc, la sécurité du personnel devient préoccupante.
Attaques physiques, agressions verbales, menaces de mort… Au centre hospitalier de Saint-Brieuc, la sécurité du personnel devient préoccupante.

Après une nouvelle agression physique sur des collègues soignants, le Dr Christian Brice, médecin urgentiste à l’hôpital Yves-Le Foll à Saint-Brieuc et délégué de l’association des médecins urgentistes de France (Amuf), a écrit au préfet et à la direction de l’Agence régionale de santé (ARS).
« Nous devons prendre à bras-le-corps cette problématique de la sécurité des personnels qui travaillent dans les services d’urgence », estime-t-il.

Au mois d’août, le service des urgences a été placé sous la protection d’un agent de l’entreprise Shark Sécurité. "Une protection de courte durée car, dès le 1er septembre, l’agent avait disparu, se plaint le Dr Brice. Si bien que deux jours plus tard, deux aides-soignantes se faisaient violemment agresser."

Les faits ont été enregistrés au commissariat de police de Saint-Brieuc où une plainte a été déposée. Dans la nuit du 3 au 4 septembre, un patient de 39 ans, admis en urgence, a proféré des menaces de mort et a blessé deux soignantes.

À quelques jours d’intervalles, d’autres faits violents ont effrayé le service des urgences pédiatriques, dans le pavillon de la femme et de l’enfant. Un patient de 16 ans, souffrant de schizophrénie, s’est énervé et a suscité la panique. « Certains ont imaginé qu’il s’agissait d’un attentat et se sont cachés dans un placard », raconte un témoin de la scène. Quatre infirmières ont été mises en arrêt maladie pour choc post-traumatique.

Cette agressivité dont sont victimes les personnels de l’hôpital a été maintes fois rapportée, maintes fois dénoncée. Mais il semble que le phénomène prenne encore de l’ampleur.......

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr

Sur le même thème:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi