Revue de presse - Peuple de France: Guerre d'Algérie : Macron va reconnaître l'implication de la France dans la mort de Maurice Audin

Recherche sur le web

jeudi 13 septembre 2018

Guerre d'Algérie : Macron va reconnaître l'implication de la France dans la mort de Maurice Audin

Le président va se rendre jeudi midi au domicile de la veuve du mathématicien, arrêté le 11 juin 1957 en pleine bataille d'Alger, pour lui remettre une déclaration.
Le président va se rendre jeudi midi au domicile de la veuve du mathématicien, arrêté le 11 juin 1957 en pleine bataille d'Alger, pour lui remettre une déclaration.

Dès la campagne, Emmanuel Macron avait indiqué vouloir «réconcilier les mémoires». C'est dans cette logique que le chef de l'État a décidé de reconnaître l'implication de la France dans la disparition de Maurice Audin, un mathématicien communiste arrêté le 11 juin 1957 en pleine bataille d'Alger. Le président va en effet rendre visite à sa veuve ce jeudi midi, pour lui remettre une déclaration écrite dans laquelle il reconnaît que son mari a été «torturé à mort ou torturé puis exécuté» (les historiens ne parviennent pas à trancher).

Invité de France Inter ce jeudi matin, le député LaREM Cédric Villani a cru bon d'affirmer qu'Emmanuel Macron allait «reconnaître la responsabilité de l'État dans la disparition» de Maurice Audin. Mais l'Élysée conteste cette expression auprès du Figaro, sur la forme comme sur le fond. «Nous voulons réconcilier la vérité historique avec la vérité officielle», rectifie l'entourage du président. «La République s'aligne sur la vérité historique», répète-t-on encore, évoquant une décision «mémorielle».

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr

Sur le même thème:



1 commentaire:

  1. et les soldats français qui on été tué en Algérie pour la France ??la ont en parle pas ?????????

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi