Peuple de France : Enseignement de l’arabe à l’école : Edouard Philippe est pour

vendredi 28 septembre 2018

Enseignement de l’arabe à l’école : Edouard Philippe est pour

Invité de L’Emission politique ce jeudi 27 septembre, le premier Ministre a indiqué avoir fait le choix de l’éducation nationale pour l’enseignement de l’arabe.
Invité de L’Emission politique ce jeudi 27 septembre, le premier Ministre a indiqué avoir fait le choix de l’éducation nationale pour l’enseignement de l’arabe.

Le 12 septembre dernier sur LCI, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, dénonçait les mensonges de la droite concernant le rapport de l’Institut Montaigne qui suggérait de relancer l’enseignement de l’arabe à l’école. « Je n'ai jamais dit que l'arabe devait être obligatoire à l'école, condamnait-il.
Invité ce jeudi 27 septembre de L’Emission politique, Edouard Philippe est revenu sur cet épisode. « La polémique est nulle, a lancé le Premier ministre. L’exemple type d’un truc qui doit rendre dingue les Français. Jamais le ministre n’a pensé qu’il fallait rendre l’enseignement de l’arabe obligatoire. » Et d’ajouter : 

« Le sujet est sérieux. Comment fait-on aujourd’hui en France en 2018 pour apprendre l’arabe. Est-ce que vous préférez l’apprendre à l’éducation nationale, à l’école ou dans des organisations communautaires ? Moi, j’ai fait mon choix, j’ai fait le choix de l’école. »

[...]

Source: valeursactuelles.com

Sur le même thème:

👉Lire aussi: Video. Éducation : Jean-Michel Blanquer veut développer l'apprentissage de l'arabe à l'école

👉Lire aussi: Des cours d’arabe et de turc proposés à la rentrée dans les écoles primaires d’Évreux

👉Lire aussi: Video. Arabe à l’école: « ici c’est la France » déclare Marine Le Pen

2 commentaires:

Dadie Dadidou a dit…

Lorsque nous avons accueilli les polonais, les russes, les italiens les espagnols,les portugais, nous n'avons pas enseigné leur langue à l'école !! A quand la langue des signes pour une intégration totale et complète de nos malentendants ???

Marie a dit…

Vous avez parfaitement raison. Pourquoi enseigner spécialement l'arabe et non pas l'italien ou le portugais ? L'arabe est parlé dans les familles maghrébines et africaines. C'est une transmission familiale, il n'y a pas lieu d'en faire une matière spécifique à l'école. Y-aurait-il une raison cachée ?

Articles à lire aussi