Revue de presse - Peuple de France: Condamné pour une fausse attestation d’hébergement à un clandestin

Recherche sur le web

mardi 4 septembre 2018

Condamné pour une fausse attestation d’hébergement à un clandestin

Un homme a été condamné en appel à payer 500 euros d’amende pour avoir rédigé une fausse attestation d’hébergement à une immigrée.
Un homme a été condamné en appel à payer 500 euros d’amende pour avoir rédigé une fausse attestation d’hébergement à une immigrée.

Extrêmement investi dans l’humanitaire, Léopold Jacquens a franchi la ligne entre aider son prochain et violer la loi.
Par excès de zèle militant, il a rédigé une fausse attestation d’hébergement à une immigrée congolaise. Il a été condamné en appel, rapporte Le Parisien.

Sa peine s’élève à 500 euros d’amende. La condamnation datée d’octobre 2013, étable par le tribunal correctionnel du Havre. La cour d’appel d’Amiens n’a fait que réappliquer la peine. Les faits remontent, eux, à 2012. À cette époque, Léopold Jacquens dit avoir vu que la personne clandestine était malade, ce qui l’aurait poussé à rédiger la fausse attestation. Alors que les parquets de Rouen et de Caen s’emparent de l’affaire suite à la révélation du faux, de nombreuses associations de défense des droits de l’Homme rappliquent pour condamner « un délit de solidarité ».


[...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi