Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Le Cardinal africain Sarah met en garde les Européens : « vous êtes envahis par des peuples qui vont vous dominer »

dimanche 9 septembre 2018

Le Cardinal africain Sarah met en garde les Européens : « vous êtes envahis par des peuples qui vont vous dominer »

Cardinal Sarah : « Vous êtes envahis par d’autres peuples qui vont progressivement vous dominer »
Cardinal Sarah : « Vous êtes envahis par d’autres peuples qui vont progressivement vous dominer »

Monseigneur Robert Sarah, cardinal catholique guinéen, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements au Vatican, est en visite de promotion en France de son dernier ouvrage « La Force du silence». Il donne une entrevue à un média en ligne dans laquelle il s’exprime sur l’invasion migratoire que subissent la France et l’Europe :


« La plus grande inquiétude c’est que l’Europe a perdu le sens de ses origines. Elle a perdu ses racines. Or, un arbre qui n’a pas de racines, il meurt. Et j’ai peur que l’Occident meure. Il y a beaucoup de signes. Plus de natalité. Et vous êtes envahis, quand même, par d’autres cultures, d’autres peuples, qui vont progressivement vous dominer en nombre et changer totalement votre culture, vos convictions, vos valeurs. »

Faut-il que ce soit un Africain qui le dise pour que les Européens entendent ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, commission judéo-catholique de la conférence des évêques suisses et de la fédération suisse des communautés israélites, pour Dreuz.info.

Sur le même thème:


1 commentaire:

  1. Monseigneur mes respects. Il faut que ce soit un africain qui dise la vérité sur l'immigration (contrairement au pape François.)Effectivement la France et l'Europe sont entrain de perdre leurs racines.Monseigneur j'espére que des milliers de Français et Européens lisent votre message du danger malheureusement imminent qui nous guette,tel la gangréne.Longue vie à vous Monseigneur.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi