Revue de presse - Peuple de France: La canicule 2018 a provoqué environ 1.500 morts de plus qu'un été normal a annoncé Agnès Buzyn

vendredi 21 septembre 2018

La canicule 2018 a provoqué environ 1.500 morts de plus qu'un été normal a annoncé Agnès Buzyn

La canicule de l'été 2018 a provoqué environ 1.500 morts de plus qu'un été normal, soit 10 fois moins que lors du record de 2003, a annoncé vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur CNews.
La canicule de l'été 2018 a provoqué environ 1.500 morts de plus qu'un été normal, soit 10 fois moins que lors du record de 2003, a annoncé vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur CNews.

"Il y a eu un excès de mortalité qui était évidemment attendu chez les personnes très âgées, probablement moins de 1.500 morts de plus que ce qui est attendu normalement dans ces mois-là", a déclaré la ministre.


Ce chiffre représente "10 fois moins que la canicule de 2003" qui avait fait entre 15.000 et 20.000 morts, mais aussi "moins que les autres épisodes caniculaires" des dernières années, a-t-elle noté.

En 2015, environ 3.000 décès supplémentaires avaient été enregistrés selon les autorités sanitaires, mais seulement 700 en 2016 et moins de 400 en 2017. En 2006, année de canicule particulièrement sévère, une surmortalité d'environ 2.000 décès avait été constatée.

L'été 2018 a été le deuxième plus chaud de l'histoire de France, avec une température moyenne supérieure à la normale de "près de 2°C", loin toutefois de celui de 2003, selon Météo-France.

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr

Sur le même thème:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal