Revue de presse - Peuple de France: Arme, oreillettes et voiture de police... mais Alexandre Benalla n'était ni garde du corps, ni policier

mercredi 19 septembre 2018

Arme, oreillettes et voiture de police... mais Alexandre Benalla n'était ni garde du corps, ni policier

Auditionné ce mercredi par la commission d'enquête du Sénat, Alexandre Benalla a exposé en détail ses attributions à l'Elysée, sa nécessité de porter une arme mais aussi ses liens avec les services de sécurité.
Auditionné ce mercredi par la commission d'enquête du Sénat, Alexandre Benalla a exposé en détail ses attributions à l'Elysée, sa nécessité de porter une arme mais aussi ses liens avec les services de sécurité.

Non, Alexandre Benalla n'était ni le garde du corps d'Emmanuel Macron, ni un policier en service. C'est ce que s'est évertué à démontrer l'ancien chargé de mission de l'Elysée lors de son audition, ce mercredi, devant la commission d'enquête du Sénat. Questionné sur son rôle aussi bien pendant la campagne du candidat Macron que lors de son arrivée à l'Elysée, le jeune homme de 27 ans a indiqué vouloir "être tout à fait précis".

"Je n’ai jamais été ni policier, ni garde du corps du président de la République", tranche Alexandre Benalla.

Les sénateurs soucieux de ne pas aborder des questions relatives à l'instruction judiciaire sur les événements de la place de la Contrescarpe à Paris, l'audition de l'ancien chargé de mission a été centrée sur son rôle au sein de la chefferie de cabinet du président mais surtout sur ses attributs de sécurité dont il disposait. "Si on peut me voir à l'épaule droite (d'Emmanuel Macron, NDLR), on peut voir un policier à l'épaule gauche", a-t-il balayé.

Alexandre Benalla disposait d'une autorisation de port d'arme délivrée par la préfecture de police de Paris. Refusée au préalable par le ministère de l'Intérieur pour un motif "administratif", le directeur de cabinet a "passé un coup de fil" au préfet pour remédier à la situation. "J’ai fait une demande à titre personnelle d’autorisation de port d’arme pour des motifs de défense personnelle", a indiqué le jeune homme, évoquant des "menaces". 

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com

Sur le même thème:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal