Revue de presse - Peuple de France: Algérie : "Macron donne raison à un traître", selon Alain Jamet

jeudi 13 septembre 2018

Algérie : "Macron donne raison à un traître", selon Alain Jamet

Le Montpelliérain, compagnon de route de Jean-Marie Le Pen, refuse d'utiliser le terme de torture, alors qu'Emmanuel Macron s'apprête à reconnaître la responsabilité de l'Etat français dans la disparition du militant Maurice Audin en 1957 et plus globalement sur les faits de torture. Entretien.
Le Montpelliérain, compagnon de route de Jean-Marie Le Pen, refuse d'utiliser le terme de torture, alors qu'Emmanuel Macron s'apprête à reconnaître la responsabilité de l'Etat français dans la disparition du militant Maurice Audin en 1957 et plus globalement sur les faits de torture. Entretien.

Le président de la République s'apprêterait à reconnaître la torture en Algérie comme "un système légalement constitué". Qu'en pensez-vous ?


Je suis hors de moi, en parlant modérément. Ce n'est pas la première fois. C'est une récidive. En voyage en Algérie, il avait dit que la France était coupable de crimes contre l'humanité. Et maintenant il donne raison à un traître à son pays, Maurice Audin. Il reçoit sa veuve et c'est une façon de reconnaître la faute de la France alors qu'elle était en guerre contre des gens qui posaient des bombes et qui faisaient du terrorisme. C'est incroyable de la part d'un président de la République.

[...]

En savoir plus sur midilibre.fr

Sur le même thème:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal