Revue de presse - Peuple de France: Agressions à Montpellier : l’État est-il encore capable de protéger les Français ?

jeudi 13 septembre 2018

Agressions à Montpellier : l’État est-il encore capable de protéger les Français ?

Un gang de jeunes migrants agresse, en pleine rue et en plein jour, un père de famille à coups de couteau sur l’Esplanade à Montpellier.
Un gang de jeunes migrants agresse, en pleine rue et en plein jour, un père de famille à coups de couteau sur l’Esplanade à Montpellier.

Vendredi vers 17 heures, plusieurs lycéens ont été attaqués par une bande de jeunes migrants, d’origine albanaise, devant le lycée Joffre de Montpellier. C’est alors qu’il portait secours à son fils âgé de 14 ans, agressé par une trentaine de voyous, que le père a reçu trois coups de couteau.
Rapidement transporté au CHU Lapeyronie, son état de santé n’inspire plus d’inquiétude. Deux autres proches de la victime ont été frappés à coups de bouteille à la tête.

Les agresseurs, qui se sont égaillés dans les rues alentour, seraient hébergés par des associations locales dans le quartier Gambetta, quartier qui ressemble, depuis janvier 2017, à une véritable jungle où cohabitent – très mal – une quarantaine de nationalités.

Ce « fait divers » révèle ce que dénonce la Ligue du Midi depuis des mois : l’insécurité chronique et galopante de Montpellier du fait de l’immigration et la complaisance d’associations pseudo-humanitaires grassement subventionnées qui, sous couvert d’humanisme généreux, hébergent de véritables enragés, vrais ou faux mineurs, mais véritables délinquants sauvages… Cela doit cesser, et vite !

De deux choses l’une : soit les pouvoirs publics – Préfecture et Justice – agissent enfin efficacement et font correctement leur travail, à savoir garantir la sécurité des citoyens de Montpellier, soit les citoyens et des associations patriotes devront se charger de ce travail indispensable à toute vie en collectivité. Si, en théorie, la sécurité est le domaine régalien de l’État, tout Citoyen a le devoir de se défendre en cas d’agression et de menace (légitime défense) et d’intervenir au secours de tout agressé dans la mesure de ses moyens (assistance à personne en danger). Aussi est-il recommandé de sortir en groupe…

La Ligue du Midi demande instamment et clairement aux pouvoirs publics de garantir la sécurité dans tous les lieux publics, notamment ceux réputés pour leur dangerosité du fait de bandes allogènes et, en particulier, autour des établissements scolaires. De même, la Ligue du Midi demande un audit sur les aides dont disposent les associations qui hébergent et pratiquent envers ces jeunes la politique de l’excuse. Elles ont des comptes à rendre quant à l’utilisation de leurs finances vis-à-vis des contribuables.

La Ligue du Midi se réserve enfin le droit d’organiser des patrouilles citoyennes afin de garantir la sécurité partout dans la localité de Montpellier. « Maîtres chez nous » est son mot d’ordre fondateur. Il est cher à l’immense majorité des Français qui n’en peuvent plus de craindre pour leur sécurité au quotidien.

Richard Roudier pour ripostelaique.com

Sur le même thème:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal