Revue de presse - Peuple de France: 1000 agressions par jour, impôts en hausse, retraites en baisse : Macron a sacrifié les Français !

Recherche sur le web

lundi 3 septembre 2018

1000 agressions par jour, impôts en hausse, retraites en baisse : Macron a sacrifié les Français !

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers minuit 30 à Morlaix dans le Finistère, une femme a été presque tuée à coups de poing par un jeune de 17 ans, en pleine rue, « sur ordre de Dieu » a dit le jeune musulman
Dans la nuit de mardi à mercredi, vers minuit 30 à Morlaix dans le Finistère, une femme a été presque tuée à coups de poing par un jeune de 17 ans, en pleine rue, « sur ordre de Dieu » a dit le jeune musulman (1).

Les Français refusent le venin de la xénophobie, ils considèrent que ces agressions, qui dépassent le nombre vertigineux de mille par jour, sont un faible prix à payer pour tendre la main aux oubliés du monde. Je dis respect.

Samedi soir, Paris. Un jeune homme de 25 ans est décédé. Il a reçu des coups de couteau à la station de métro Exelmans dans un quartier chic, le 16e arrondissement. Aucun motif n’a été évoqué. Un autre homme a été blessé au thorax vers 19h la veille. Là encore aucun motif énoncé. Aucun élu politique n’a protesté. Personne n’a cédé à la haine. Respect.

Lire aussi: Macron, le pire président que la France pouvait avoir ?

Les Français connaissent le motif de ces agressions et de cette haine déchaînées contre eux: leurs aïeux ont colonisé les terres des aïeux de ceux qui les attaquent. Ils comprennent. Légitiment. Acceptent d’expier et de tendre la main tout à la fois. Avec grandeur. Ils affichent une dignité qui force l’admiration. Respect.

En novembre 2015, 130 personnes ont été massacrées au théâtre du Bataclan. 413 autres ont été blessées, dont une centaine grièvement. Les Français ont gardé la tête haute : il n’y a eu aucune démonstration de haine, pas d’appel à la vengeance, mais une immense bienveillance pour cette culture exogène qu’ils veulent apprendre à connaître. Je ne crois pas qu’il existe un peuple aussi valeureux.

Chaque jour, en France, près d’un millier d’agressions sont rapportées aux autorités – combien en plus ne sont jamais rapportées ? Cinq fois plus disent les experts.

Les Français sont décapités dans leur propre pays par ceux qu’ils ont généreusement accueillis et nourris avec le fruit de leur travail, avec de l’argent qu’ils n’ont pas consacré à leurs propres familles, à leurs propres enfants. Et leur dignité est sans faille, leur sérénité totale. Une solidité morale exemplaire dans le renoncement et le sacrifice.

Lire aussi: Guy Milliere : "Un glissement progressif vers la dictature s’opère. C’est extrêmement grave."

Le bilan de la délinquance pour le premier semestre 2018, d’après les services de police et de gendarmerie (3), fait état de :

  • plus de 173.000 actes de violence (hors vols), soit une moyenne de 956 agressions par jour.
  • À ce chiffre, il faut ajouter les violences sexuelles, dont le nombre a littéralement explosé au premier semestre, passant de 20.827 faits signalés en 2017 à 24.884 en 2018.
  • 140 actes de violence sexuelle rapportés chaque jour, soit 19% de plus que l’an dernier.
Il ne s’agit que des infractions déclarées, car le vrai nombre est, selon les enquêtes réalisées par sondages auprès des victimes, au moins cinq fois plus important.

Lire aussi: Plus d'un millier d'agressions chaque jour en France

Lorsque Pierre Cassens, de Riposte laïque, appelle à manifester contre l’islamisation de la France et ses conséquences négatives, 300 personnes répondent à l’appel. J’ai une immense estime pour les Français qui savent renoncer à eux-mêmes. Ils acceptent cette transformation profonde et irréversible de leur pays, la disparition de leur culture et le remplacement de leurs coutumes, au nom de la longue tradition d’ouverture et d’accueil de l’étranger. Respect.

Les pensions viennent d’être gelées, les impôts et taxes (hausse de la CSG d’1,7% en 2018, suppression de la demi-part des veuves et des veufs) ont progressé. Les emplois aidés vont encore voir leur financement diminuer : seulement 200.000 budgétés pour 2018, après 320.000 en 2017 et 459.000 en 2016. Les retraites et les APL sont maintenant désindexées par rapport à l’inflation (les retraites augmenteront de 0,3 % quand les prix augmenteront de 2,3 %, ce qui va encore faire baisser le niveau de vie de ces Français de 2%). Pendant ce temps, le gouvernement, les députés et sénateurs, les élus, augmentent leurs salaires, et leurs émoluments suivent l’inflation. Et les Français endurent cela avec un sens du sacrifice extraordinaire. Sans jamais montrer la moindre impatience, sans jamais réclamer de comptes à leurs chers dirigeants politiques, à leur président. Respect.

Il n’existe pas de meilleur exemple que Calais. Des migrants illégaux et des CRS ont été blessés lors d’un nouvel affrontement ethnique entre Soudanais et Érythréens. Il s’en est produit trois en 24 heures, alors que la « Jungle » a été démantelée.

La maire LR de la ville, Natacha Bouchard, déclarait au Point en 2016 (4) : « Une grande partie des Calaisiens reste tout de même tolérante vis-à-vis des migrants. »

Je précise, il ne s’agit pas d’un maire d’extrême gauche « no-border » et immigrationniste, mais d’une honorable maire de centre droit. Elle témoigne de la tolérance et de la générosité de cœur des Français de Calais, qui ont subi viols, vols, agressions, faillites de commerces, hausse du chômage, perte d’opportunités économiques (Gefco a décidé de ne plus passer par Calais, ses chauffeurs étaient attaqués à 30 contre 1). Respect.

Lire aussi: 66% des Français ont une mauvaise opinion d'Emmanuel Macron

Certains Français vivent même dans leur voiture pour faire de la place aux migrants.

« Léa et Cédric dorment sur dans une épave de voiture en attendant un logement social. En France, les collectifs qui se battent pour accueillir des migrants laissent des Français vivre comme des animaux sur des parkings de supermarché » explique un Tweet qui m’a marqué.


Je dis bravo face à un tel don de soi.

Je ne crois pas, en conclusion, avoir jamais été le témoin dans l’histoire récente d’un peuple qui montre ainsi l’exemple de son renoncement, de sa noblesse d’âme dans l’adversité, et se déclare prêt à accueillir beaucoup plus de migrants – ce qui signifie qu’ils acceptent de se serrer encore plus la ceinture pour financer leur présence et leur subsistance.

Lire aussi: Budget 2019 : Edouard Philippe prémédite l’assassinat des retraités

Humblement, je tire mon chapeau aux Français. Le monde entier peut tirer les leçons de leur sacrifice.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

1 commentaire:

  1. Non Monsieur... on a peur, tout simplement. Quand on dit ce qu'on pense, on nous taxe de raciste. Et pourtant, oui, merde, je suis raciste quand on bousille ma France. Mais ce sont les gouvernants qui la vende et la prostitue notre France. et tous les vrais Français pensent comme moi, dans la rue, les cafés, les familles !!! on en a marre de tous ces étrangers qui ne respectent rien ni personne et ces putains de gouvernants qui nous les imposent.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi