Revue de presse - Peuple de France: Toulouse : un étudiant handicapé condamné à rembourser les frais de justice de la SNCF

vendredi 17 août 2018

Toulouse : un étudiant handicapé condamné à rembourser les frais de justice de la SNCF

La justice a donné raison à la SNCF. Kévin Fermine, un étudiant toulousain en fauteuil roulant qui avait attaqué en justice la SNCF pour discrimination, a été condamné jeudi 16 août à rembourser les frais de justice de l'entreprise ferroviaire.
Selon la loi, la SNCF a jusqu'à 2024 pour mettre ses infrastructures aux normes d'accessibilité pour les personnes handicapées.

La justice a donné raison à la SNCF. Kévin Fermine, un étudiant toulousain en fauteuil roulant qui avait attaqué en justice la SNCF pour discrimination, a été condamné jeudi 16 août à rembourser les frais de justice de l'entreprise ferroviaire.



L'étudiant de 27 ans, atteint du "syndrome de Little" (dégénérescence des neurones), avait porté plainte, en juin dernier, contre la SNCF pour discrimination à l'encontre des voyageurs en situation de handicap, expliquant que les personnes en fauteuil roulant ne pouvaient pas accéder aux toilettes des trains. 

Mais le Tribunal de Grande Instance de Toulouse a rejeté la demande du jeune homme et l'a condamné à rembourser les frais de justice de la SNCF. Selon la loi de 2015, l'entreprise ferroviaire, qui a jusqu'à 2024 pour mettre ses infrastructures aux normes pour l'accueil des personnes handicapées, ne peut pas être condamnée. 

"C'est moi la victime et moi qu'on condamne", s'est insurgé Kévin Fermine au micro de Franceinfo. "À travers moi, ce sont 10 millions de personnes handicapées qu'on malmène", a-t-il ajouté au micro de la radio. L'étudiant toulousain a décidé de faire appel de cette décision. 

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal