Revue de presse - Peuple de France: Souriez, vous êtes fichés !

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mardi 14 août 2018

Souriez, vous êtes fichés !

Là, ce sont des ONG qui fichent carrément les citoyens. Des Citoyens répartis en deux camps. Les bons qui ne disent rien. Les mauvais qui s’insurgent du système Benalla-Macron-Kohler.
Là, ce sont des ONG qui fichent carrément les citoyens. Des Citoyens répartis en deux camps. Les bons qui ne disent rien. Les mauvais qui s’insurgent du système Benalla-Macron-Kohler. 

Malheureux ! Tu es encore sur Twitter à répandre ton peu d’enthousiasme vis-à-vis de ce Gouvernement ? Tant pis ! Tu es déjà perdu. Ta seule présence sur cette page à lire ses lignes fait de toi une cible du Gouvernement et des pseudo-ONG qui travaillent pour lui. Les affaires sont à ce point compromises pour Macron et sa bande qu’ils font bosser des structures belges. Résultat : un fichage politique de milliers de comptes Twitter et une belle preuve de fake news balancée subrepticement par les pourfendeurs des fameuses… fake news !

L’affaire Benalla-Macron a fait beaucoup parler. Les Français, choqués de voir un ami du président tabasser des manifestants et les interpeller sans être doté d’aucune autorité légale n’ont pas hésité à exprimer leur sentiment dans les commentaires d’articles et sur les réseaux sociaux. Face à la vague, le pouvoir avait répondu de plusieurs manières dont des batteries de commentaires d’articles où l’on pouvait lire notamment qu’il n’y avait pas d’affaire et que les journalistes feraient mieux de parler davantage de la température de l’eau pour les heureux vacanciers… 24heures actu n’a pas été épargné et a vu des commentaires fleurir sous pseudos différents mais tous rattachés à la même boite mail…

Les barbouzes ne sont pas que dans la rue

Tous les moyens sont bons quand le pouvoir chancelle et pour contenir la vague autant que faire se peut, certaines méthodes employées sont choquantes. Après les coups infligés par les barbouzes de service, c’est une pseudo-ONG, belge qui plus est, qui s’est chargée du sale boulot. Son rôle ? Ficher tous les comptes Twitter qui avait osé critiquer Benalla et ses petits copains bien protégés dans leur tour d’ivoire. Un vrai fichage politique, scientifisé, que ne renieraient pas les pires dictatures. Mais en l’espèce, il s’agissait de réaliser « une étude » visant à catégoriser les réactions relatives à l’affaire Benalla-Macron.

La poudre de perlimpinpin est passée sur cette « étude » et ce sont environ 55 000 comptes qui ont été décortiqués pour être fichés par l’ « ONG » DisinfoLab. Ces experts auto-proclamés en traçage de la désinformation ont commencé leur sale besogne en affirmant que les très nombreuses réactions cachaient certainement un loup. Et comme d’habitude, c’est la méchante Russie et le très méchant Vladimir Poutine qui ont été montrés du doigt. Le prétexte trouvé, le travail de fichage politique a pu commencé et même avec toute la mauvaise foi du monde, DisinfoLab n’a mis la main sur aucun compte ou information bidon venus tout droit du Kremlin.

Ainsi, si les Français ont beaucoup réagi, c’est uniquement parce qu’il s’agit d’un scandale d’Etat et non d’ « une tempête dans un verre d’eau ». Les fake news sont lancées depuis l’Elysée et Brégançon et non pas depuis le centre de Moscou. La pilule est difficile à avaler pour tous les embobineurs professionnels et le pire, pour eux, est qu’ils se sont crus au dessus des lois en collectant illégalement des données et en fichant les gens sans leur accord. Outre ce procédé inique et extrêmement malsain, toute cette histoire montre que le sentiment d’impunité touche tous les cercles qui travaillent plus ou moins directement avec le pouvoir.

Cela commence à faire beaucoup. Beaucoup trop même. Imaginons un Gouvernement LR ou RN qui se serait rendu coupable de la moitié de ce que nous savons aujourd’hui sur l’exécutif actuel. Des millions de zigotos poussés par les cellules trotskistes seraient dans la rue à hurler leur haine du fascisme. Là, ce sont des ONG qui fichent carrément les citoyens. Des Citoyens répartis en deux camps. Les bons qui ne disent rien. Les mauvais qui s’insurgent du système Benalla-Macron-Kohler. La lumière ne viendra pas des élites ou alors il s’agira d’une lumière maçonnique et sans espoir pour la France.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi