Revue de presse - Peuple de France: Seine-Saint-Denis : Un homme poignarde un automobiliste et mord une policière jusqu’au sang

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

dimanche 12 août 2018

Seine-Saint-Denis : Un homme poignarde un automobiliste et mord une policière jusqu’au sang

Le suspect, après avoir poignardé un automobiliste qui l’avait pris en stop, a mordu une policière jusqu’au sang et a blessé également deux autres fonctionnaires.

Dans la nuit du 7 au 8 août dernier, le conducteur d’un véhicule, blessé, a requis l’aide des forces de l’ordre.


L’automobiliste a raconté aux policiers qu’il avait pris en stop un individu, avant que ce dernier lui porte subitement des coups de couteau, au bras et au thorax.


Stoppant sa voiture, le conducteur en a été éjecté par son agresseur qui a pris la fuite avec le véhicule explique Le Parisien.

Un équipage de police de Neuilly-sur-Marne a retrouvé le véhicule signalé volé sur la commune de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Le conducteur du véhicule s’est présenté à eux expliquant avoir été victime d’un accident, mais le véhicule était déjà recherché et les policiers avaient déjà l’ensemble des informations concernant cette affaire. Le suspect a été immédiatement interpellé sans difficulté, puis conduit au commissariat de Neuilly-sur-Marne.

Une policière mordue jusqu’au sang

La situation a dégénéré durant la garde à vue du suspect. C’est au moment où les policiers l’ont fait sortir de sa cellule pour subir un examen médical, que le suspect est devenu très agressif.

Le mis en cause âgé de 21 ans a mordu jusqu’au sang, une policière sous le bras, à quatre reprises, et lui a arraché plusieurs poignées de cheveux.

Deux policiers arrivés en renfort ont également été blessés, l’un a été mordu et l’autre s’est blessé au bras en maîtrisant l’individu ; sans compter un traitement préventif de plusieurs semaines pour se prémunir d’éventuelles contaminations, pour la policière mordue jusqu’au sang comme le précise le journal francilien.

Le suspect a par ailleurs tenté de s’échapper du commissariat.

L’automobiliste s’est vu prescrire 6 jours d’ITT (incapacité totale de travail), tandis que les policiers ont reçu 1, 2 et 7 jours d’ITT.

Une expertise psychiatrique à venir

Présenté au tribunal correctionnel ce vendredi, la juridiction tout comme l’avocat du prévenu, ont estimé qu’il fallait l’avis d’un expert psychiatre pour examiner le mis en cause, natif de la Guadeloupe, et ainsi déterminer si ce dernier était pleinement responsable de ses actes.

« J’étais bien ce jour-là » a quand même déclaré le prévenu devant le juge. L’homme a été placé en détention provisoire, en l’attente de son procès qui aura finalement lieu le 14 septembre.

Source: actu17.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi