Revue de presse - Peuple de France: Rennes. Des migrants afghans attaquent un jeune homme au couteau

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

lundi 6 août 2018

Rennes. Des migrants afghans attaquent un jeune homme au couteau

Vendredi soir, vers 23 heures, les forces de police ont à nouveau dû intervenir après une violente agression au couteau commise par une bande de migrants afghans contre un jeune parisien en visite à Rennes.

À Rennes, les soirées du centre-ville sont régulièrement rythmées par les interventions de police suite à des déprédations ou des agressions commises par des migrants – clandestins ou demandeurs d’asile – très majoritairement faux mineurs.

Une agression gratuite ultra-violente en plein centre de Rennes

Alors qu’il rendait visite à un ami sur Rennes, un homme de 28 ans a été sauvagement agressé alors qu’il sortait d’une boutique sur l’esplanade de Gaulle, à deux pas de la gare de Rennes et à quelques encablures de la place de République. A peine sorti du magasin avec son paquet de cigarette tout juste acheté, il est violemment pris à partie par un groupe d’extra-européens qui l’ont insulté avant de crever les pneus de son vélo, de lui jeter des bouteilles en verre puis de l’agresser physiquement. Les assaillants ont également assénés plusieurs coups de couteaux, au dos et au mollet de la victime.

Une agression ultra-violente qui n’étonne pas un policier rennais : « Comme partout en Bretagne, la situation empire. A Rennes, on a connu quelques périodes de relatives accalmies mais en règle générale c’est quand même extrêmement inquiétant. Tous les collègues savent que chaque soir de week-end, il peut potentiellement y avoir un blessé ou, pire, un mort à cause d’une bagarre causée par des migrants. »

Pour la victime de l’agression de vendredi soir, le verdict après une nuit à l’hôpital était de 6 points de sutures et plusieurs jours d’ITT.

Des migrants afghans interpellés

Appelés très rapidement et arrivés en trombe sur les lieux, les policiers de la brigade anti criminalité (BAC) ont immédiatement procédé à l’interpellation de six hommes à proximité des lieux du drame. L’un d’eux tentait de cacher un couteau de cuisine. Ces six hommes sont des migrants afghans, dont plusieurs sont déjà connus des services de police et de justice pour des faits de violence.


La délinquance des migrants n’est pas une nouveauté à Rennes. Mais, cette fois-ci, on n’est passé loin d’un drame. De quoi faire dire à notre policier rennais que « la tension est à son comble à Rennes, surtout avec les chaleurs caniculaires ».

Source: breizh-info.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi