Revue de presse - Peuple de France: Un demandeur d’asile poignarde quatre personnes à Périgueux. Silence absolu des médias télévisés.

jeudi 16 août 2018

Un demandeur d’asile poignarde quatre personnes à Périgueux. Silence absolu des médias télévisés.

Un migrant âgé de 19 ans, d’origine afghane et soi-disant demandeur d’asile mais fortement alcoolisé, a poignardé quatre personnes à l’aide d’un couteau, en plein centre-ville.
Un migrant âgé de 19 ans, d’origine afghane et soi-disant demandeur d’asile mais fortement alcoolisé, a poignardé quatre personnes à l’aide d’un couteau, en plein centre-ville.

Torse nu, l’individu importunait un groupe de jeunes filles dans la rue, devant son logement, lorsque deux ambulanciers qui passaient se sont interposés. Le clandestin leur a porté plusieurs coups de couteau, avant de s’attaquer à deux de ses voisines, des femmes sexagénaires, les blessant également.



L’un des deux infirmiers a été gravement touché à hauteur du poumon et transporté à l’hôpital de Périgueux,




Il serait judicieux que sa demande d’asile se transforme, après sa condamnation, en décision d’expulsion !

Bien entendu, il ne s’agit pas d’un attentat terroriste islamiste, plus simplement, une agression commise par un « migrant », comme il s’en passe tous les jours en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, enfin dans toute l’Europe et cela n’est pas près de cesser !

La chancelière allemande, Angela Merkel, et le provisoire Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, se sont retrouvés au Palais de « Los Guzmanes », en Andalousie, dans le sud de l’Espagne, ce samedi 11 août et ont été accueillis par les huées et les sifflets de quelques centaines d’Andalous.

Et cette réception bruyante s’est poursuivie également plus tard, lors de l’apparition de Pedro Sanchez et de son épouse, Bégonia, à Salucar de Barrameda.

Bien entendu, silence absolu de tous les médias télévisés du pays.

Lire aussi: Dijon : Un quinquagénaire frappé et violé par un demandeur d’asile à la gare

L’objectif de cette réunion : tenter de soulager le flux de plus en plus important de « migrants » débarquant sur les côtes du sud de l’Espagne et cela depuis le durcissement de la politique migratoire italienne.

Le trafic entre le Maroc et l’Espagne a redoublé d’activité : plus de 23 000 migrants sont arrivés sur les rives ibériques depuis le début de l’année 2018, plus que pour toute l’année 2017, selon l’Organisation Internationale pour les Migrants.

L’Allemagne et l’Espagne ont décidé d’apporter un plus important soutien financier au Maroc, en tant que pays d’origine et de transit de ces dizaines de milliers de migrants. Comme cela a été – et est toujours – le cas avec la Turquie qui se livre à un chantage identique : « Pas de millions d’euros = ouverture des portes pour les migrants vers l’Europe ».

Et le Maroc, qui n’attendait que cette aubaine de plusieurs millions d’euros, n’a pas fait attendre sa réaction : 1600 migrants clandestins ont été transportés de force des villes de Tanger et Nador, près des frontières espagnoles de Ceuta et Melilla (en terre marocaine), vers la ville de Tiznit, à plus de 800 km vers le sud du pays.

Le Maroc va très certainement démanteler, comme il l’a déjà entrepris à plusieurs reprises, des camps de migrants installés illégalement sur son territoire, en intensifiant les retours vers les pays d’origine.

Et cela au grand dam des ONG complices des passeurs qui voient ainsi diminuer une source importante de leurs profits.

En attendant la suite des événements, le bateau « Aquarius » se trouve toujours au large de la Libye avec 141 migrants à bord.

Lire aussi: Loi asile et immigration : Les arguments que vous ne trouverez pas dans les médias mainstream

Puisqu’il refuse de les débarquer en Libye, obéissant ainsi, mais pour son propre intérêt, aux recommandations de l’Union Européenne et que la Tunisie n’en veut pas, quatre pays européens vont se les partager mais, faites vos comptes, ne sont-ils pas plus de 141 ?

Une fois de plus, on se fout de notre gueule !

Manuel Gomez

10 commentaires:

  1. Motus et bouche cousue ! Ce sera de pire en pire.

    RépondreSupprimer
  2. CENSURE MERDIATIQUE NONOBSTANT L ORIGINE DE L AGRESSEUR............

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme ,si facho il y a c'est vous ainsi que tous ces étrangers
    qui débarquent chez nous pour se faire nourrir et nous tuer ,ils
    n'aiment pas les Européens , une preuve de plus

    RépondreSupprimer
  4. "Rien à voir avec l'origine de la personne" selon un membre de l'ONG du laxisme.
    Sauf qu'il est étonnant de constater la recrudescence d'actes au couteau et rarement de la part de boudhistes, chrétiens orthodoxes ou juifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais enfin c'est quand même les mêmes dans le 18e faut qu'ils se sortent les yeux de la merde.

      Supprimer
  5. C’est plutôt débile de crier au « silence ABSOLU dans les médias » tout en postant un extrait de JT sur la 3 qui en parle !

    RépondreSupprimer
  6. ben!! c'est normal !! c'est une race de mort qui à tué de gentilles personnes, il a raison cette vermine, macron va lui filer la légion d'honneur !!!!! il adore les bronzés ect......sauf las français il en a peur ,bonjour de marine le pen !!!!!! les vermines

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal