Revue de presse - Peuple de France: Ille-et-Vilaine. Privés d'hôtel, de nombreux migrants bientôt à la rue

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

jeudi 9 août 2018

Ille-et-Vilaine. Privés d'hôtel, de nombreux migrants bientôt à la rue


La préfecture annonce un allégement de la prise en charge des demandeurs d’asile dans les hôtels de l’Ille-et-Vilaine. Les familles de migrants, installées à Vern-sur-Seiche, vivent dans une profonde inquiétude.

Cela fait un an que Cathy, la trentaine, vit à l’hôtel du Val Blanc à Vern-sur-Seiche. L’établissement, en rénovation, accueille 22 familles de migrants, de différents continents. L’État paie 50 € par nuitée pour chaque chambre. 
L’Africaine, une des premières arrivées, a été déboutée du droit d’asile. Elle se retrouve donc en situation irrégulière sur le territoire français.

Dernièrement, le centre 115, chargé de trouver un hébergement aux personnes sans toit, lui a fait savoir qu’elle ne pourrait pas rester plus longtemps à l’hôtel. « Il n’y a plus de sou pour les nuitées d’hôtel, a brutalement déclaré une personne au bout du fil. Il faut appeler le 12 août et on réexaminera votre situation. » L’homme lui a aussi conseillé de trouver refuge « dans la famille ou chez des amis ». Mais Cathy n’a personne dans la région qui pourrait la dépanner. Et pour combien de temps ? « On ne sait vraiment pas ce qu’on va faire, poursuit la Congolaise. Je dois partir mardi prochain. »

Près d’elle, d’autres mamans, parfois des bébés dans les bras, partagent la même angoisse. Elles ont aussi reçu un appel du 115 les informant qu’elles devaient quitter l’hôtel.

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi