Revue de presse - Peuple de France: Françoise Nyssen épinglée pour de nouveaux travaux illégaux

mercredi 22 août 2018

Françoise Nyssen épinglée pour de nouveaux travaux illégaux

La ministre de la Culture aurait illégalement fait agrandir de 150 m² les locaux parisiens de la maison d’édition Actes Sud, dont elle était la présidente jusqu’en mai 2017.
La ministre de la Culture aurait illégalement fait agrandir de 150 m² les locaux parisiens de la maison d’édition Actes Sud, dont elle était la présidente jusqu’en mai 2017.


Françoise Nyssen est dans de beaux draps. Déjà épinglée fin juin pour des travaux réalisés en 2011 sans autorisation au siège de la maison d’édition Actes Sud à Arles, dont elle était la présidente, la ministre de la Culture aurait récidivé dans les locaux parisiens de l’entreprise, révèle Le Canard enchaîné dans son édition à paraître mercredi 22 août.
C’est dans le quartier Saint-Germain-des-Près, dans le très chic 6e arrondissement de la capitale, qu’est installée la maison d’édition depuis 1997. Devenue propriétaire des lieux en 2012, Françoise Nyssen a décidé d’agrandir cet hôtel particulier. Par l’intermédiaire d’une société civile immobilière, plusieurs escaliers et mezzanines ont été construits, et la surface totale agrandie de 150 m², s’ajoutant au 321 m² déjà existants. Toutefois, il apparaît que ces travaux n’ont pas été déclarés. « Pas la moindre trace de dépôt d’une demande d’autorisation de bâtir », remarque le palmipède.

Une faute d’autant plus grave que l’immeuble étant inscrit depuis 1926 aux monuments historiques, l’architecte des bâtiments de France aurait dû être prévenu des travaux à venir. Enfin, selon l’hebdomadaire, ces travaux d’agrandissements n'auraient pas été déclarés à l’administration fiscale, moyennant d’importantes économies pour la ministre et son mari.

[...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal