Revue de presse - Peuple de France: La droite révoltée par l’accueil de migrants de L'Aquarius

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

jeudi 16 août 2018

La droite révoltée par l’accueil de migrants de L'Aquarius

Elus et responsables des Républicains, du Rassemblent national et de Debout La France n'ont pas eu de mots assez durs pour fustiger la décision de l'Elysée d’accueillir une partie des migrants secourus en Méditerranée par le navire Aquarius.
Elus et responsables des Républicains, du Rassemblent national et de Debout La France n'ont pas eu de mots assez durs pour fustiger la décision de l'Elysée d’accueillir une partie des migrants secourus en Méditerranée par le navire Aquarius.

Le fameux navire Aquarius de l'ONG SOS Méditerranée, qui errait en mer à la recherche d'un port, a été autorisé à accoster à Malte avec 141 migrants à son bord, qui seront ensuite répartis entre cinq autres pays de l'Union européenne. Parmi ces derniers : la France, qui a déclaré qu'elle recevrait 60 de ces migrants.


Mais c'est surtout à droite que la décision de l'exécutif d’accueillir une partie des migrants secourus en mer par l'Aquarius, a suscité une levée de boucliers.

Chez Les Républicains (LR), le député Eric Ciotti a jugé que seule une politique européenne ferme en la matière serait «gage d'humanité», le choix d'ouverture des Européens faisant selon lui une nouvelle fois «le jeu des passeurs».



Président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan a lui fait valoir l'impopularité, aux yeux de l’opinion publique, de l'ouverture des portes de l'Hexagone à de nouveaux migrants. Partant, il a fustigé une politique «irresponsable et court-termiste». Fin juin en effet, quand les dirigeants européens étaient confrontés à une problématique similaire, un sondage Atlantico- Ifop révélait que 67% des Français pensaient que l’Aquarius (qui transportait alors aussi des migrants secourus en mer) ne devait pas être accueilli par la France.



Enfin, du côté du Rassemblement national (RN), le maire de Fréjus David Rachline a vitupéré le «en même temps» macronien, dans l'affaire de l'Aquarius : «Malte accueille l'Aquarius, et la France recevra près de la moitié des migrants».



[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

2 commentaires:

  1. Faites attention aux votes lors des européennes, ne vous tromper pas.

    RépondreSupprimer
  2. On accueille encore aujourd'hui, mais ne vous y trompez pas demain cela recommence l'Aquarius reprendra la mer et cela va recommencer. Que l'Aquarius revienne à sa fonction initiale : Bateau de recherche marine et basta !

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi