Revue de presse - Peuple de France: Des armes retrouvées au siège de la République en marche

jeudi 2 août 2018

Des armes retrouvées au siège de la République en marche

Au siège du parti, les enquêteurs ont mis la main sur trois armes pour lesquelles LaRem avait obtenu préalablement une autorisation de détention pour ses agents de sécurité.

Samedi 21 juillet, la police se transportait dans les locaux du siège parisien de La République en marche dans le cadre de l'affaire mettant notamment en cause Alexandre Benalla et Vincent Crase. A cette occasion les enquêteurs ont mis la main sur trois armes pour lesquelles LaRem avait obtenu préalablement une autorisation de détention pour ses agents de sécurité. En revanche, ces armes devaient rester dans les murs du fief de LaRem. Or, Vincent Crase, chargé de sécurité du parti, a admis en garde à vue avoir pris une de ces armes avec lui le 1er mai.

La révélation de la présence d'armes dans le vaisseau amiral du principal mouvement de la majorité, et de l'ambiguïté de la détention de l'une d'entre elles fait déjà réagir l'opposition. A l'Assemblée nationale, Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste et député élu en Seine-et-Marne, est intervenu à notre micro ce mercredi: 

"Je trouve hallucinant qu’un parti politique puisse détenir des armes en soi, et qu’elles ne soient même pas déclarées... mais dans quel monde vit-on ? Il y a une loi qui, en matière d’armes notamment, qui doit être rigoureusement respectée."

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal