Revue de presse - Peuple de France: Affaire Benalla, hausse de la CSG, le désamour entre Emmanuel Macron et les retraités s’est installé

samedi 4 août 2018

Affaire Benalla, hausse de la CSG, le désamour entre Emmanuel Macron et les retraités s’est installé

Mauvaise nouvelle pour le Président qui tombe en plein dans ses vacances. Selon les derniers sondages, le Chef de l’Etat ne recueille plus que 35% d’opinions favorables chez les retraités. 

En un an, Emmanuel Macron a perdu 30% d’opinions favorables. Ce n’est pas une paille car les seniors ont massivement voté pour lui en 2017. Entre l’affaire Benalla et la hausse de la CSG, le désamour entre Emmanuel Macron et les retraités s’est installé.
Et vous, quel est votre avis sur le Président?

Les retraités sont des personnes fidèles et très peu cyclothymiques. Cependant, la déception semble grande chez les plus âgés concernant Emmanuel Macron. En un an, passer de 69% d’opinions favorables à 38% c’est du jamais vu ! 

La hausse de la CSG, l’expression un “pognon de dingue” pour désigner les aides sociales, le sentiment de l’éloignement du Président et l’affaire Benalla font que le mécontentement est bien présent vis à vis de l’exécutif chez les plus âgés de nos compatriotes.

Les retraités constituent un “mammouth électoral” et ce sondage est un avertissement pour le chef de l’Etat. Les retraités ont besoin de preuves d’amour, ils ont besoin de se sentir écoutés et compris.

Les 16 millions de retraités sont inquiets et le chef de l’Etat se doit de les rassurer, sinon le désenchantement sera grand…

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi