Revue de presse - Peuple de France: Pour que le Président prête serment et puisse être destitué en cas de reniement, signez la pétition !

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mardi 31 juillet 2018

Pour que le Président prête serment et puisse être destitué en cas de reniement, signez la pétition !

Une pétition destinée au président du Sénat, que j’invite à diffuser et partager ici.

Le papier de Guillemette Pâris « Affaire Benalla : ce que vaut un serment » démonte la valeur d’une telle caution, à l’évidence, pour tous les observateurs attentifs aux prestations contradictoires, voire mensongères, lors des comparutions successives et répétées des acteurs de ce triste feuilleton républicain. J’ai moi-même relevé ces reniements qui apportent honte et nullité à la promesse prononcée, la main droite hâtivement relevée dans un geste un tantinet retenu, comme par manque de conviction…

Sans doute des serments sont bafoués sans que l’opinion ou la Justice en fasse grief à leurs auteurs. C’est probablement à porter au « crédit » de ce monde balbutiant où l’honneur outragé n’est plus, depuis belle lurette, lavé sur le pré…

Cependant, la réforme de la Constitution voulue et engagée par le Président cherche à saper le faible rempart protégeant encore la nation de toute forfaiture de son premier magistrat, ainsi d’ailleurs que de ses ministres. Il veut la suppression de la Haute Cour de justice qui fait l’objet de l’article 68 de la Constitution :


"Le président peut faire l’objet de destitution pour « haute trahison » après mise en accusation par les deux assemblées parlementaires , en scrutin public et à la majorité absolue. Il est ensuite jugé par la Haute Cour de Justice"

Le président Macron n’en veut plus dans son nouveau monde !

Soit ! Mais qu’il accepte alors d’être autrement soumis à la vigilance du peuple, avec une épée de Damoclès juridique plus pertinente suspendue au-dessus de son mandat.

Je propose donc une prestation de serment lors de son investiture, qui conduirait à une procédure de destitution automatique en cas de reniement. J’ai déjà interpellé un parti de droite dont je m’étonne qu’il n’ait pas manifesté de proposition dans ce sens …

À cette fin, j’ai lancé une pétition destinée au président du Sénat, que j’invite à diffuser et partager ici.

Henri Gizardin pour bvoltaire.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi