Revue de presse - Peuple de France: Pécresse demande aux députés d'exclure des tarifs sociaux des transports les clandestins

Recherche sur le web

vendredi 6 juillet 2018

Pécresse demande aux députés d'exclure des tarifs sociaux des transports les clandestins

La présidente LR de la Région Ile-de-France estime qu'une réduction tarifaire s'assimile à une "prime à l'illégalité".

La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse a écrit aux députés pour leur demander d'exclure des tarifs sociaux des transports les étrangers en situation irrégulière, dans le cadre du projet de loi asile et immigration.

"Après le vote du premier texte à l'Assemblée nationale au cours duquel ce sujet a été volontairement écarté, un amendement a finalement été adopté au Sénat qui conditionne l'obtention de la tarification sociale dans les transports à la régularité du séjour sur le territoire. Il appartient maintenant à l'Assemblée nationale de prendre ses responsabilités pour maintenir cet article dans le projet de loi final", enjoint la présidente d'Ile-de-France. "Je considère qu'en République une personne en situation irrégulière n'a pas lieu d'être mieux considérée qu'une personne qui respecte la loi", dit-elle aux députés.

Pour Valérie Pécresse, "une telle réduction tarifaire (...) est une véritable prime à l'illégalité, puisqu'elle bénéficie à des personnes qui n'ont pas le droit de séjourner sur le territoire français". "En maintenant l'ambiguïté actuelle de la loi, le gouvernement se met en contradiction avec sa volonté affichée de plus grande fermeté contre l'immigration irrégulière", ajoute-t-elle, estimant que la situation pourrait "même être interprétée comme un délit d'aide à la circulation d'étrangers en situation irrégulière pour Ile-de-France Mobilités".

[...]

En savoir plus sur europe1.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi