Revue de presse - Peuple de France: MAMOUDOU GASSAMA S’ENGAGE EN POLITIQUE… POUR LE MALI !

mercredi 25 juillet 2018

MAMOUDOU GASSAMA S’ENGAGE EN POLITIQUE… POUR LE MALI !

MAMOUDOU GASSAMA, LE « SPIDERMAN » MALIEN QUI A DEMANDÉ SA NATURALISATION FRANÇAISE (DEMANDE ACCEPTÉE PAR LE PRÉSIDENT MACRON), S’ENGAGE POLITIQUEMENT AUPRÈS D’IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA, ACTUEL PRÉSIDENT MALIEN.

A ceux qui se demandent ce que devient Mamoudou Gassama, nos confères de Breizh-Infos apportent une réponse assez complète.
Cependant, il convient d’apporterun nouvel élément dont nous avons pris connaissance aujourd’hui. En effet, Mamoudou Gassama s’engage en politique en soutenant la réélection d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK, candidat à sa réélection au Mali).

Mamoudou Gassama n’est plus ce jeune homme vivant illégalement en France depuis qu’il a sauvé un enfant. Il a ainsi vu sa situation régularisée et s’est fait accorder un titre de séjour en attendant une naturalisation dont les démarches seraient toujours en cours.



 L’engagement en politique de Mamoudou Gassama ne fait pas les gros titres de la presse mais semble bien réel. De nombreux comptes Facebook ou Twitter reprennent ainsi des clichés du jeune homme exhibant des panneaux de soutien au président/candidat. Certains internautes, notamment des activistes africains, reprochent à Mamoudou Gassama cet engagement :


S’agit-il là d’un engagement réel de Mamoudou Gassama ou bien d’un simple renvoi d’ascenceur envers IBK qui disait de lui après le sauvetage : « un digne et courageux fils du Mali. Sauver une vie au péril de la sienne n’est pas à la portée de tous. Mamoudou Gassama a pris ce risque, démontrant des valeurs de courage et d’humanisme qui honorent toute la nation ».

Cet engagement reste surprenant pour un homme qui a demandé l’acquisition de la nationalité française et qui effectue son service civique auprès des pompiers à qui on impose un devoir de réserve sur de nombreux sujets dont la politique. Cet activisme peut ainsi mettre quelque peu en doute son profond attachement à son pays d’adoption…

 Source: parisvox.info

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi