Revue de presse - Peuple de France: Les jeunes du Rassemblement national et de la Ligue italienne unis contre la «submersion migratoire»

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

dimanche 29 juillet 2018

Les jeunes du Rassemblement national et de la Ligue italienne unis contre la «submersion migratoire»

Le navire humanitaire Aquarius.
Les jeunes du Rassemblement national (ex-FN) et de la Ligue, le parti anti-immigration du ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini, se sont retrouvés le 29 juillet à Menton (Alpes-Maritimes) pour protester contre la «submersion migratoire».

Génération Nation et Lega Giovani, les mouvements de jeunesse respectifs du Rassemblement national (RN, ex-Front national) français et de la Ligue, ex-Ligue du Nord, italienne, ont mobilisé une soixantaine de militants, le 29 juillet à Menton (Alpes-Maritimes).
Dans leur ligne de mire, «la submersion migratoire» et la politique d'Emmanuel Macron.

Jordan Bardella, porte-parole du RN et directeur national de Génération Nation, a expliqué au cours d'un point presse que la création de ce mouvement, qui a succédé le 23 juin au Front national de la jeunesse, s'était faite «dans une logique d'ouverture avec [ses] alliés potentiels, en France ou à l'étranger». Il a inscrit cette journée dans la perspective des élections européennes de 2019 qui doivent être, selon lui, «un référendum pour ou contre l'immigration massive» en Europe.

Jordan Bardella a salué l'action du ministre italien de l'Intérieur et leader de la Ligue, Matteo Salvini, qui a selon lui «prouvé que quand on voulait dire "basta à la submersion migratoire", on le pouvait», en se distinguant notamment lors de l'affaire de l'Aquarius, ce navire humanitaire désormais interdit d'accoster en Italie. Jordan Bardella a aussi dépeint Emmanuel Macron comme un «immigrationniste fou».



[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi