Revue de presse - Peuple de France: Une femme en burqa criant « Allah Akbar » retranchée dans un centre d'accueil pour enfants

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mercredi 25 juillet 2018

Une femme en burqa criant « Allah Akbar » retranchée dans un centre d'accueil pour enfants

Illustration.
Une forcenée s’est retranchée, ce mercredi matin, dans un centre d’accueil pour enfants à Grisolles dans le Tarn-et-Garonne.

Vêtue de noir et de gants, et d’un vêtement qui s’apparenterait à une burqa, elle a fait irruption à 7h50 dans la structure.
En croisant une employée, elle a crié « Allahou Akbar » et a fait mime de l’égorger. Seuls un enfant, deux animateurs et une femme de ménage étaient présents. Ils ont pu s’enfuir en la voyant. De nombreuses forces de gendarmerie, autour du lieutenant-colonel Ronde, se sont immédiatement rendues sur place pour débuter les négociations.


Elle a aussi indiqué que la jeune femme l’a agressée physiquement et menacée de l’égorger. Elle aurait ensuite saccagé les lieux et tenté de mettre le feu avec une poubelle. Elle a également confirmé que la femme ne parlait pas français.

La jeune femme, qui était donc seule retranchée dans les locaux, a ensuite indiqué aux négociateurs qu’elle était en possession de plusieurs bombes. Des sacs ont été saisis par les gendarmes mais les démineurs, venus de Toulouse, n’ont découvert aucun engin explosif.

Elle a fini par être interpellée, aux alentours de 9h30 : à la faveur de ses aller-retours entre l'intérieur et l'extérieur, elle a été "cueillie" en douceur par les hommes du PSIG. Les locaux étaient, en milieu de matinée, passés au peigne fin par les forces de l'ordre qui n'ont rien trouvé de suspect

Il n'y a pas eu de blessés. "La situation est sous contrôle et tout le monde est en sécurité" a indiqué à France 3 la mairie de Grisolles. La femme a été placée en garde à vue.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi