Revue de presse - Peuple de France: Fleury-Mérogis : le département débloque 100 000 € pour la crèche de la maison d’arrêt

Recherche sur le web

vendredi 6 juillet 2018

Fleury-Mérogis : le département débloque 100 000 € pour la crèche de la maison d’arrêt

C’est une « innovation sociale » inédite en France. La microcrèche de 10 places ouvrira en septembre à Fleury-Mérogis, plus vaste prison d’Europe. 

Son fonctionnement sera financé par la CAF et le conseil départemental, qui a voté à l’unanimité une convention de partenariat lundi dernier.
Ils ont moins de 18 mois et vivent derrière les barreaux car leurs mamans sont incarcérées. A partir de septembre, ces bébés seront pris en charge par une microcrèche installée au cœur de la maison d’arrêt pour femmes (MAF) de Fleury-Mérogis, la plus grande prison d’Europe. Une innovation « unique en France », qui avait été annoncée en mars dernier. Le conseil départemental a voté ce lundi l’approbation de la convention qui la lie pour 3 ans avec l’établissement pénitentiaire et le centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Fleury. Entre 2018 et 2020, il va allouer 100 000 € par an pour le fonctionnement de cette structure d’une capacité de 10 places.

« Jamais un établissement pénitentiaire n’a mis en place un tel service, insiste Dany Boyer, conseillère départementale (DVD) déléguée à la protection de la santé maternelle et infantile. Il s’agit d’offrir plus de bien-être aux tout-petits qui vivent jusqu’à leurs 18 mois aux côtés de leur mère incarcérée. On ne doit jamais oublier que ce sont leurs mamans qui sont en prison, pas eux. »

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi