Revue de presse - Peuple de France: EMEUTES URBAINES VS HOOLIGANISME RUSSE : LA FRANCE CHAMPIONNE !

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

jeudi 19 juillet 2018

EMEUTES URBAINES VS HOOLIGANISME RUSSE : LA FRANCE CHAMPIONNE !

LA COUPE DU MONDE REMPORTÉE PAR L’ÉQUIPE DE FRANCE A ÉTÉ LE RÉVÉLATEUR DE LA FAILLITE ÉTATIQUE FACE À LA VIOLENCE, DES SCÈNES D’ÉMEUTES URBAINES AYANT ÉTÉ OBSERVÉES PARTOUT SUR LE TERRITOIRE, BIEN LOIN DU HOOLIGANISME RUSSE TANT REDOUTÉ…

La Coupe du Monde s’achève. L’équipe de France de football a remporté le trophée. L’histoire officielle est belle. Sur le terrain, à défaut d’avoir particulièrement brillé, les joueurs français ont raflé la mise.
Côté tribune, rien n’est à signaler. Les hooligans russes n’auront finalement pas agi. Le spectre tant de fois agité s’est finalement évaporé. Des experts nous avait promis à longueur d’articles du sang et des agressions commises par les fans russes pendant le mondial. Après un mois de compétition, les débordements ont été quasiment inexistants.

UN REGARD DANS LE RÉTROVISEUR

Les violents incidents de Marseille lors de l’euro 2016 faisaient craindre le pire aux médias français pour cette nouvelle compétition. Le mondial russe allait être la « vitrine du hooliganisme russe » selon de nombreux experts. Alors que la compétition est terminée, on peut constater que de violences il n’y en a pas eu  en Russie.  Les autorités russes ont su contenir le phénomène ou exercer les bonnes pressions afin d’éviter toute explosion violente.

ÉMEUTES URBAINES

En France,  par contre, la qualification pour la finale et la victoire contre la Croatie ont été émaillées de multiples « incidents ». On a ainsi assisté, entre autres joyeusetés, à la destruction de nombreux éléments du mobilier urbain. Combien de boutiques ont été pillées à Paris, Lyon, Marseille ou encore ailleurs ? Et que dire de toutes ces femmes se plaignant d’agressions sexuelles et d’attouchements subis pendant les « festivités » d’après match ? De nombreuses bagarres et des lynchages se sont également déroulés ce dimanche soir. Evidemment, d’emblée, le réflexe médiatique  a été de minorer ces émeutes urbaines.

HOOLIGANISME RUSSE ET ÉMEUTES URBAINES : MÊME FAILLITE FRANÇAISE

Si le lien, entre le hooliganisme russe et les scènes violentes n’est pas évident, il y a pourtant un trait d’union entre les deux. L’état français, sensé garantir la sécurité et la sureté publique, est en faillite. C’est à Marseille qu’avait eu lieu les exactions des hooligans russes. Les autorités nationales n’avaient pas su endiguer la vague russe. Le déferlement médiatique avait surtout pointé les agitateurs russes mais ils étaient peu nombreux à parler des failles dans le système de sécurité. Lors de la victoire tricolore contre la Croatie, ce sont encore les autorités françaises qui n’ont pas su contenir les « incidents », doux nom donné aux émeutes urbaines.

La France, championne du monde de football, pourrait aussi se voir auréolée du titre de champion du monde des donneurs de leçons. Incapable de juguler les incidents violents sur son territoire mais toujours prompts à conseiller les autres !

JEAN ERNICE pour parisvox.info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi