Revue de presse - Peuple de France: Bilan provisoire de la victoire des « Bleus »: 45 policiers et gendarmes blessés, 292 gardes à vue et le Gouvernement-s'en fout

mercredi 18 juillet 2018

Bilan provisoire de la victoire des « Bleus »: 45 policiers et gendarmes blessés, 292 gardes à vue et le Gouvernement-s'en fout

Les autorités nous informent : 292 gardes à vue, 45 policiers et gendarmes blessés. C’est le bilan provisoire de la victoire des « Bleus ».

Plusieurs femmes se sont fait agresser sexuellement sur les « Champs-Elysées » lors de la soirée festive et dans l’indifférence générale.

Certaines en portent témoignage sur « Twitter » : « Un mec alcoolisé me fout la main au cul tout en essayant de m’embrasser de force. Je le repousse, il me prend par le cou et me dit : C’est la victoire, qu’est-ce que tu attends ? »

Une seconde : « Il profite pour me tripoter mon sexe et mes fesses, pendant que j’étais à moitié inconsciente sur les « Champs ».

Une troisième : « Il m’a embrassé de force, mettant sa langue dans ma bouche et me touchant les seins et mon entre-jambe. Pendant que je me débattais en pleurant il y avait des centaines de personnes et tout le monde a vu, ils ont ri et ils criaient : On est les champions ! On est les champions ! ».

Les autorités nous informent : 292 gardes à vue, pour l’ensemble de la France, dont 90 à Paris et 18 à Lyon.

45 policiers et gendarmes blessés. C’est le bilan provisoire de la victoire des « Bleus ».

Caen (Calvados) – Dimanche, depuis le balcon de son domicile, à l’étage, rue du Moulin, en plein centre-ville, Marie-Anne a filmé l’agression de son jeune frère et de sa sœur par un groupe de « racailles ».

Son frère tombe sous les coups de pieds et de poings, devant sa sœur qui tente de le défendre.

Les deux victimes sont transportées aux « urgences ».

Elle confie la vidéo aux autorités.

Elle a été vue plus de 300.000 fois sur les réseaux sociaux.


Honfleur (Calvados) – La police nationale est prise à partie. Quelques interpellations de « supporters ». Une trentaine d’individus tentent d’envahir le commissariat pour les libérer.

Aubenas (Ardèche) – Deux piétons blessés par une voiture qui les a percutés accidentellement.

Rouen (Seine Maritime) – Deux journalistes qui filmaient les incidents ont été pris à partie et blessés par des « supporters ». Ils ont été transportés à l’hôpital par les pompiers. 7 individus interpellés.

Grenoble (Isère) – 14 véhicules incendiés, des arrêts de bus et de tram démolis, deux commerces fracturés et pillés, par environ 300 « racailles » cagoulées pour la plupart.

Paris (11e arrondissement) – Rue de la Roquette, devant le « Grand Bar », violente agression d’un supporter par une bande de « racailles » (Une vidéo circule sur les réseaux sociaux).

Les pompiers sont intervenus à 59 reprises pour éteindre 78 incendies de diverses natures.

Un autocar « Flixbus » attaqué sur le cours jean-Jaurès par des « racailles » qui tentaient de voler les bagages dans les soutes, et un autre chauffeur, de la même compagnie, frappé sur le boulevard Gambetta.

Entre 10h et 12h, des voitures brûlées, rue du maquis de l’Oisan et d’autres Allée Picasso, à Saint-Martin-d’Hères.

Plusieurs véhicules « retournés » sur les Grands Boulevards.

Avenue des Jeux olympiques, quatre individus interpellés, trois relâchés immédiatement et le quatrième en garde à vue car il était en possession d’un cocktail Molotov.

Strasbourg (Alsace) – Plusieurs vitrines brisées et des voitures de police « caillassées ». 14 individus interpellés.

Des policiers en civils détroussent volontairement les touristes pour les sensibiliser contre les vols. Une trentaine de touristes se sont ainsi fait voler leurs affaires par de faux voleurs à la tire, dans le quartier de la Petite France, le plus fréquenté de Strasbourg.

Bien entendu ils ont rendu les objets dérobés en mettant en garde les touristes de ne pas accrocher leurs sacs aux dossiers, de ne pas laisser les mobiles ni les portefeuilles sur les tables, de garder leurs sacs fermés.

Initiative très bien accueillie par les touristes. Exemple à suivre… à la condition que ce soient de vrais policiers !

Vitry – Samedi, dans un immeuble situé face à la gare, un « Cap Verdien » âgé de 36 ans, bien connu des services de police pour conduite sans permis, pénètre dans un appartement.

La jeune femme raconte : « J’étais dans mon lit quand j’ai entendu un bruit suspect et, comme j’ai été déjà victime d’un cambriolage il y a un peu plus d’un mois, je me suis levée et j’étais quasiment nue. J’ai pris un couteau à pain pour me défendre. Il s’enfuyait avec un sac plastique. Il a réussi à me prendre le couteau et a essayé de me porter des coups avec. Plusieurs voisins, alertés par mes cris sont intervenus et ont neutralisé l’intrus. »

La jeune victime présente de nombreuses traces de coups sur tout le corps.

En comparution immédiate, lundi au Tribunal de Créteil, 4 ans de prison ferme ont été requis.

Bar-sur-Loup (06) – Dans la nuit de samedi à dimanche, au cours d’une soirée « reggae » organisée sur le pré aménagé de la papeterie où se retrouvaient environ 300 personnes, un homme de 36 ans, habitant à Tourrettes-sur-Loup, a été violemment frappé d’un coup de poing en plein visage.

Il a été transporté en état de mort cérébrale à l’hôpital Pasteur, à Nice, où il est décédé.

L’auteur de ce coup de poing, un mineur de 17 ans, originaire de Grasse, a été déféré ce lundi au Parquet.

Nous ne sommes pas informés sur son identité ni sur ses origines !

Lille (Nord) – Dans la ville administrée par Martine Aubry, un individu âgé de 34 ans a été interpellé lundi soir, sur la Grand-Place, suite à une violente agression commise deux jours plus tôt, samedi vers 9h25 en plein centre-ville, rue Saint-Nicolas, sur une dame âgée de 90 ans, pour lui dérober son sac.

La scène, filmée par une caméra de surveillance, a permis de l’identifier.

Comme elle ne lâchait pas prise, il lui a asséné plusieurs coups de pieds mais elle ne s’est pas laissée faire et il est reparti bredouille.

Nous ne sommes pas non plus informés sur son identité, etc.

Manuel Gomez

1 commentaire:

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal