Revue de presse - Peuple de France: Affaire Benalla : le témoignage qui met à mal la version de l’Elysée

mardi 24 juillet 2018

Affaire Benalla : le témoignage qui met à mal la version de l’Elysée

Le directeur de l'ordre public et de la circulation (DOPC), Alain Gibelin, assure n’avoir pas été informé de la sanction de mise à pied formulée à l’encontre d’Alexandre Benalla après ses agissements le 1er mai dernier.

Depuis que l’affaire Benalla a éclaté, l’Elysée s’enfonce toujours plus dans la crise. Après le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, puis le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, c’est Alain Gibelin, le directeur de l’ordre public et de la circulation (DOPC) à la préfecture de police de Paris, qui a été auditionné hier soir, lundi 23 juillet, par la commission des lois de l’Assemblée nationale consacrée à l’affaire Benalla.
Le haut-gradé a laissé entendre que la suspension d’Alexandre Benalla décidée par le cabinet d’Emmanuel Macron après ses agissements du 1er mai n’avait pas été effective, pointant là une responsabilité élyséenne, rapportent plusieurs médias.

Face aux interrogations formulées par Marine Le Pen, Alain Gibelin affirme notamment que l’ex-chargé de mission à l’Elysée « ne bénéficiait d’aucune autorisation de la préfecture de police » pour se rendre à la manifestation du 1er mai, et qu’il avait bien été présent à des réunions durant sa période de suspension. « L’information de cette sanction ne nous a jamais été transmise », ajoute-t-il. Une version démentie par l'Elysée dans la nuit, selon Le Figaro. En ce sens, Bruno-Roger Petit, porte-parole de la présidence, avait assuré qu’Alexandre Benalla avait été suspendu de ses fonctions auprès du chef d’Etat du 4 au 19 mai. Alain Gibelin cible notamment le chef d’état-major de la DOPC, Laurent Simonin, depuis mis en examen, qu’il accuse d’avoir « lui-même » donné l’autorisation informelle et donc irrégulière à Alexandre Benalla d’accompagner les forces de l’ordre le 1er mai.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi