Revue de presse - Peuple de France: Et si les 80 km/h étaient annulés par la justice administrative ?

vendredi 20 juillet 2018

Et si les 80 km/h étaient annulés par la justice administrative ?

Le député de Lozère Pierre Morel-À-L'Huissier figure parmi les 57 parlementaires qui ont déposé une requête devant le Conseil d'État contre le décret abaissant la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires.

Le Conseil d'État a fixé à ce jeudi 19 juillet son audience en référés (procédure d'urgence) pour statuer sur la requête déposée par 57 députés, contre le décret abaissant la vitesse réglementaire de 90 à 80 kilomètres/heure depuis le 1er juillet dernier. Il s'agit d'une décision sur la forme et pas le fond.

Le député Les Républicains de Lozère Pierre Morel-À-L'Huissier fait partie des opposants à cette mesure.

Il demande à la justice d'avoir en main les documents sur lesquels s'est basé Matignon pour décider d'abaisser la vitesse. S'il n'obtient pas gain de cause, il n'entend pas s'incliner. 

"Dans cinq ou six mois, il y aura le recours au fond. Ensuite, on ira devant la Cour européenne des droits de l'homme, parce qu'on pense qu'il y aune atteinte à la liberté de circulation et à la liberté de la vie privée".

[...]

En savoir plus sur rtl.fr 

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi