Revue de presse - Peuple de France: En quatre mois, 104 églises ont été vandalisées. Silence radio, probablement « sur ordre ».

Recherche sur le web

jeudi 5 juillet 2018

En quatre mois, 104 églises ont été vandalisées. Silence radio, probablement « sur ordre ».

Depuis le début de l’année 2018, en quatre mois, 104 églises ont été vandalisées. 

En avez-vous entendu parler dans les « médias » ? Silence radio, probablement « sur ordre ».

En revanche, si une seule mosquée, ou une seule synagogue, avait été vandalisée cela aurait fait la « Une » de tous les commentaires.


Nous ne pouvons que constater la triste réalité : tout ce qui concerne les églises, les catholiques, certaines identités, et certaines origines, est occulté ou minimisé !

Le ministère des Affaires Etrangères britannique met en garde « ses » millions de touristes contre les risques très élevés d’attentats islamiques dans certains pays : la Turquie, l’Egypte, le Maroc, la Tunisie….mais également la France, classée comme pays à fort risque.

Il n’y a que notre gouvernement qui ne s’en rend pas compte et se comporte comme si « tout allait bien » dans le meilleur des mondes !

Nantes (Loire Atlantique) – Mardi soir, il est 20 h 30, rue des Plantes, lorsqu’un équipage de CRS s’apprête à contrôler un véhicule recherché par la police dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants.

L’identité de l’automobiliste n’étant pas « très claire », il dit se nommer Mamadou D. mais ses papiers d’identité son au nom de Aboubakar F. né à Garges-les-Gonesses (Val d’oise). Les CRS reçoivent l’ordre de le ramener au commissariat.

Le conducteur, un jeune délinquant de 22 ans, fait mine de sortir puis tente de se dégager en faisant une brusque marche arrière au cours de laquelle il percute un policier, qui a pu tout juste s’écarter et est légèrement blessé aux genoux.

La voiture termine sa course en défonçant une barrière.

Un de ses collègues sort son arme et tire.

Le jeune homme, touché à la carotide, décède durant son transport à l’hôpital.

Il était parfaitement connu des services de police pour vol avec effraction, menaces de mort, association de malfaiteurs, vol en bande organisée et recel.

Il faisait d’ailleurs l’objet d’un mandat d’arrêt.

Immédiatement le quartier du Breil-Maville s’embrase. Les forces de l’ordre sont prises à partie par quelques dizaines d’individus « cagoulés ».

Des cocktails Molotov sont jetés sur les policiers, des voitures incendiées, ainsi qu’un centre paramédical situé dans un centre commercial et la Maison des Associations..

Force nous est de constater la rapidité avec laquelle se mobilisent toutes les « racailles » d’un quartier, dès que se produit un quelconque incident avec les forces de l’ordre, et la disponibilité immédiate de cocktails Molotov prêts à être employés pour incendiés !

Bien entendu, d’autres quartiers sensibles n’attendaient que ce déclenchement pour démarrer d’autres violences urbaines, à Malakoff, aux Dervallières, la mairie annexe et la maison de la justice, ainsi qu’une boulangerie, un coiffeur et un kebab, sont incendiées.

Les pompiers étaient encore sur place, à 3 h du matin, heure à laquelle la situation s’est apaisée.

Il n’y a eu aucune interpellation.

La SRPJ et l’IGPN ont été saisies de l’enquête, afin de déterminer les circonstances dans lesquelles le policier a été amené à faire usage de son arme, a précisé Pierre Sennès, procureur de la République de Nantes.

Il y a tout juste une semaine, dans ce même quartier, une rafale de kalachnikov, tirée en pleine rue, avait fait un blessé.

Donazac (Aude) – Près de Limoux, en région Occitanie, un accident banal de la route. Il y a un blessé. M. Ben Merrouche, en état avancé d’ébriété.

Il est aussitôt secouru par un pompier. Il s’agit, malheureusement pour Ben Merrouche, d’un pompier de sexe féminin et cela il ne peut pas l’accepter.

Il l’insulte : « Si tu me touches, je te touche », avant de hurler « Allah Akbar ! Je vais tous vous cramer. »

Incarcéré pour une autre « affaire », il se présente au tribunal menottes aux poignets.

Entre 2003 et 2017, Ben Merrouche a totalisé 26 condamnations : vols aggravés, menaces de mort, usage de stupéfiants, escroquerie, conduite sans permis, etc.

Nous attendons la suite !

Schiltigheim (Bas-Rhin) – Rue d’Anjou, un ressortissant soudanais, en situation irrégulière, attaque un homme de 52 ans, accompagné de sa fille, âgée de 15 ans.

Il lui porte un coup de machette.

L’homme se protège la tête de ses bras et il est très sérieusement blessé à la main.

Evacué par les sapeurs-pompiers sur le centre orthopédique d’Illkirch-Graffenstaden.

Sa fille a été légèrement blessée en tentant de s’interposer.

Nous attendons la suite !

Marseille (13) – Une crèche des quartiers nord, plus précisément du quartier de la Busserine, « La crèche de l’œuf », qui accueille 35 enfants, se trouve devant l’obligation de déménager dans de nouveaux locaux, loin du quartier, à cause de l’insécurité qui règne.

« Il n’est plus possible de travailler en sécurité. La rentrée ne se fera pas à cet endroit-là. Nous avons installé des palissades mais ce n’est pas suffisant pour assurer la sécurité des enfants, des familles et du personnel. Il y a déjà eu des impacts de balles sur la palissade. Les gens qui rentrent chez nous sont contrôlés par les dealers des gangs et doivent montrer « patte blanche », en particulier les hommes, soupçonnés d’être des policiers en civil. », Précise Valérie Moulinier, déléguée générale d’Auteuil Petite Enfance, qui gère cette crèche, trop voisine des trafiquants et après une série d’incidents extrêmement violents, telle la fusillade en pleine rue, survenue fin mai, par un commando armé de kalachnikov.

L’Etat et la mairie cherchent une solution de proximité… non pas pour tenter de rétablir la sécurité dans ces quartiers, vous m’avez mal compris, mais pour rechercher de nouveaux locaux pour cette crèche !

Bobigny (93) – Rue du Bois d’Amour, vers 23 h, un adolescent de 14 ans, handicapé mental, a été roué de coups de barres de fer et de bâtons, par une vingtaine d’individus, pour tenter de lui voler son portefeuille.

Son père, qui a tenté de lui porter secours, a été également frappé.

Tous les deux ont été transportés à l’hôpital souffrant de douleurs cervicales, traumatisme à l’œil, plaies au menton, aux jambes et aux mains.

Une « racaille » âgée de 16 ans a été placée en garde à vue.

Nous ignorons son identité et ses origines !

Manuel Gomez

1 commentaire:

  1. Et les officines de propagande de Gigolo 1er accusent les forces de sécurité lorsque celles-ci parviennent à en éliminer un ou deux par ci par là !

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi