Revue de presse - Peuple de France: Un gendarme de 36 ans se suicide avec son arme de service

Recherche sur le web

samedi 2 juin 2018

Un gendarme de 36 ans se suicide avec son arme de service

Il était père de 2 enfants. Il s'est suicidé lors d'une journée de repos. Le militaire travaillait au peloton chargé de la surveillance de la centrale d'Avoine en Indre-et-Loire.

Un gendarme du peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie (PSPG) d’Avoine en Indre-et-Loire, le peloton chargé de la surveillance de la centrale nucléaire, a mis fin à ses jours avec son arme de service le 26 mai dernier, lors d'une journée de repos.
Le militaire était âgé de 36 ans, et père de deux jeunes enfants, selon l’association professionnelle Gendarmes et citoyens qui a révélé l’information. La brigade de recherches de Chinon est chargée de l’enquête qui est automatiquement déclenchée après ce genre de drame.

[...]

En savoir plus sur francebleu.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi