Revue de presse - Peuple de France: Seine-Saint-Denis : suspecté de blanchiment, l'imam finalement relaxé par la justice

Recherche sur le web

jeudi 28 juin 2018

Seine-Saint-Denis : suspecté de blanchiment, l'imam finalement relaxé par la justice

Un imam, basé en Seine-Saint-Denis et soupçonné de blanchiment, a été relaxé par la justice.

Un imam de Seine-Saint-Denis, visé par une enquête pour blanchiment et dont les avoirs avaient été saisis à la suite d'une perquisition administrative au lendemain des attentats de novembre 2015, a été relaxé aujourd'hui, a appris l'AFP auprès de son avocat.

Trois jours après les attentats à Paris et Saint-Denis qui avait causé la mort de 130 personnes, la mosquée de la fraternité d'Aubervilliers et le domicile de son imam Mohamed Bouzid avaient fait l'objet de perquisitions administratives dans le cadre de l'état d'urgence. Sur place, les enquêteurs avaient retrouvé d'importantes sommes d'argent, ce qui avait déclenché une enquête pour blanchiment de fraude fiscale.

Hier mercredi, le tribunal de Bobigny a prononcé la relaxe de l'imam. Me Bolaky, avocat de l'imam, a déclaré que « les autorités se sont copieusement trompées sur le compte de M. Bouzid ». Le parquet avait requis trois mois de prison ferme.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi