Revue de presse - Peuple de France: Mamoudou Gassama: Le CSA va ouvrir une instruction après des propos tenus par André Bercoff

mardi 5 juin 2018

Mamoudou Gassama: Le CSA va ouvrir une instruction après des propos tenus par André Bercoff

André Bercoff. Capture d'écran CNEWS
Le CSA a ouvert une instruction, quelques heures à peine après la polémique suscitée par les propos tenus par André Bercoff, sur  CNEWS, invité par Jean-Marc Morandini lors de l’émission « Morandini Live ».

André Bercoff a tout simplement posé la question que nous avons posée nous-mêmes dès le 29 mai, dès que nous avons appris les circonstances assez exceptionnelles dans lesquelles s’est déroulé cet évènement qui aurait pu avoir une fin tragique : « Comment un gosse de quatre ans a pu chuter du 6e étage au 4e étage et se ramasser comme ça ?
Je veux dire qu’on n’a pas à gober toutes les vérités révélées qu’on nous donne. Je veux la vérité. Je veux qu’on me démontre que véritablement un enfant de trois ans et demi peut chuter du 6e au 4e sans pratiquement une égratignure ? Il y a des gens qui enquêtent et d’ici quelques jours, ou quelques semaines, vous aurez les réponses. Des milliers de gens se posent des questions. »

André Bercoff estime qu’en tant que citoyen, il a le droit de poser des questions sans se faire traiter de « complotiste ».


Et il a entièrement raison car ces questions nous les avons posées également (voir mon article sur Riposte Laïque du 29 mai) dès le premier jour, dès que nous avons appris que ce gosse de quatre ans avait chuté d’un 6e étage pour se raccrocher à la rambarde du 4e étage.

Il est totalement impossible, scientifiquement et physiquement, qu’une personne, a fortiori un gosse de quatre ans, puisse chuter d’un 6e étage et se raccrocher à la rambarde du 4e étage. Dans le cas contraire nous voulons qu’on nous le démontre. Nous souhaitons que le meilleur « cascadeur » de France, que le meilleur athlète du pays, nous prouve qu’il peut le faire, que cela peut se faire.

Une enquête a été ouverte, il faut qu’elle nous prouve que cela est réalisable… et elle ne le pourra pas, car ce que l’on veut nous démontrer ne peut être que mensonge : je mets au défi le gouvernement, la police, la gendarmerie, les pompiers et quiconque dans ce pays, de nous prouver qu’un corps peut tomber d’un 6 e étage et se raccrocher à la rambarde d’un 4e étage et cela uniquement par la force des bras, des mains, même si cela est tenté volontairement, et après préparation, par un adulte en pleine forme physique.

Les enquêteurs savent très exactement à quel étage demeuraient les parents de ce gosse, puisque la baie vitrée du quatrième étage est fermée et que l’enfant n’a pu sortir de ce logement. S’il s’avère exact qu’il s’agit de l’appartement du sixième étage et si l’on peut nous apporter la preuve que le déroulement de l’accident, tel qu’on nous le démontre, est réalisable alors nous pouvons accepter de croire à tout le reste de l’évènement !

Actuellement le doute persiste et André Bercoff, comme nous-mêmes, comme tout citoyen de ce pays, a le droit de se poser, et de poser, la question.

C’est la réponse que nous attendons !

Manuel Gomez

1 commentaire:

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal