Revue de presse - Peuple de France: Val-de-Marne : une mère de famille tabassée en s’opposant à un rodéo

Recherche sur le web

vendredi 8 juin 2018

Val-de-Marne : une mère de famille tabassée en s’opposant à un rodéo

Elle a eu le malheur ce jeudi soir de faire une réflexion à un jeune qui enchaînait les tours de moto-cross à Maisons-Alfort. Et elle a fini à l’hôpital.

Elle est rentrée chez elle le visage en sang, une morsure d’American Staff dans le dos et des touffes de cheveux en moins. Une mère de famille a été la cible d’un tabassage en règle par un homme et une femme ce jeudi soir à Maisons-Alfort.
La raison ? La jeune maman de 27 ans a osé faire une réflexion à un jeune du quartier qui enchaînait les tours en motocross. Deux de ses agresseurs, âgés de 24 et 36 ans, se trouvaient ce vendredi après-midi en garde à vue au commissariat de Maisons-Alfort pour violences volontaires aggravées.

Il est un peu plus de 21 heures dans le quartier des Planètes quand cette maman de deux enfants rentre chez elle après un jogging. Elle tombe sur un homme casqué qui pilote une motocross. Il est accompagné d’une amie. 

la mère de famille n’a pas l’intention de se taire. « Je lui ai dit d’aller faire ça ailleurs », lâche-t-elle. Très vite le ton monte. « Elle n’a pas eu la langue dans sa poche, précise une source proche de l’enquête. Mais rien qui puisse justifier ce qu’il s’est passé après. » Selon nos informations, le pilote lui crache dessus. La victime réplique par une gifle. C’est là que tout dégénère. « Il a commencé à me courir après suivi de deux copains à lui. Je me suis réfugiée dans un bâtiment qui n’est pas le mien. »

Elle tombe alors sur une autre femme. « Ils se connaissaient apparemment, explique la victime. Il lui a crié de m’attraper. » La femme porte des coups et fait chuter la mère de famille. Le pilote entre à son tour dans le hall et les coups continuent de pleuvoir. La première amie, qui a en laisse un American Staff, les rejoint. Pendant le tabassage, le chien mord la victime dans le dos. « Ils ne l’ont pas lâché sur moi », précise-t-elle. Les deux agresseurs finissent par prendre la fuite. Ils seront interpellés un peu plus tard par la brigade anticriminalité de Maisons-Alfort.

[...]

En savoir plus sur leparisien.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi