Revue de presse - Peuple de France: Macron veut sanctionner les pays de l'UE refusant les migrants

samedi 23 juin 2018

Macron veut sanctionner les pays de l'UE refusant les migrants

Alors qu'a lieu ce dimanche un mini-sommet européen sur la question des migrants, le président Emmanuel Macron a accordé ses violons avec le premier ministre espagnol Pedro Sanchez lors d'une rencontre à Paris samedi. 

La France et l'Espagne proposent la mise en place de «centres fermés sur le sol européen dès le débarquement» des migrants, a déclaré samedi le président Emmanuel Macron, prônant une «solution différente et complémentaire» à une crise qui divise l'Europe.


«Une fois débarqués sur le sol européen, nous sommes favorables à mettre en place des centres fermés conformément au HCR, avec des moyens européens qui permettent (...) une solidarité financière immédiate, une instruction rapide des dossiers, une solidarité européenne pour que chaque pays prenne de manière organisée les personnes qui ont droit à l'asile», a souligné le chef de l'État lors d'une conférence de presse conjointe avec le nouveau premier ministre espagnol Pedro Sanchez. La France veut proposer à ses partenaires européens dimanche, en accord avec l'Allemagne et l'Espagne, d' «européaniser» la gestion des migrants, pour l'accueil, l'examen des dossiers ou leur «reconduite» dans leur pays d'origine, a expliqué un peu plus tôt l'Élysée.

 Emmanuel Macron favorable à des sanctions financières


En présence de Pedro Sanchez, le président Macron s'est prononcé en faveur de sanctions financières envers les pays de l'Union européenne qui refuseraient d'accueillir des migrants. «On ne peut avoir des pays qui bénéficient massivement de la solidarité de l'UE et qui revendiquent massivement leur égoïsme national quand il s'agit de sujets migratoires».

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal