Revue de presse - Peuple de France: L’Italie a déjà expulsé 49 islamistes étrangers en 2018, la France seulement 20 en 2017

mardi 5 juin 2018

L’Italie a déjà expulsé 49 islamistes étrangers en 2018, la France seulement 20 en 2017

Matteo Salvini
L’Italie a procédé hier à la 49ème expulsion d’un islamiste étranger pour l’année 2018.

Sous l’autorité du nouveau ministre de l’Intérieur Matteo Salvini (dirigeant de la Lega, mouvement partenaire du RN), l’Italie a procédé hier à la 49ème expulsion d’un islamiste étranger pour l’année 2018.
Il s’agit d’un Égyptien condamné pour aide à l’immigration clandestine ayant organisé en prison un groupe dédié à l’enseignement et la propagation de l’islam radical parmi les détenus.

L’Italie se protège nettement mieux que la France, puisque ce sont donc 49 étrangers qui ont été expulsés pour leurs liens avec l’islamisme en 6 mois alors que sur l’intégralité de l’année 2017 la France n’en a expulsé que 20. Rappelons que dans les colonnes de Ouest-France, le 31 mars dernier, notre piteux ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’était même félicité de ce “record”. Au-delà des 49 de cette année, l’Italie a en fait expulsé 286 islamistes depuis 2015, un chiffre à côté duquel le “record” de Collomb semble bien léger.

Cette comparaison peu glorieuse permet d’entrevoir à quel point nos dirigeants agissent avec faiblesse, alors même que notre pays a été frappé bien plus durement par le terrorisme islamiste que l’Italie. L’expulsion des étrangers professant ou organisant l’islamisme dans notre pays est une mesure de bon sens, qui permettrait d’alléger la charge de surveillance reposant sur nos services de renseignement et d’écarter une partie de la menace.

Communiqué de presse de Philippe Vardon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal