Revue de presse - Peuple de France: Hommage au Colonel Arnaud Beltrame à Montfermeil : le terme «islamiste» irrite le Front de gauche

samedi 2 juin 2018

Hommage au Colonel Arnaud Beltrame à Montfermeil : le terme «islamiste» irrite le Front de gauche

La mairie (LR) de Montfermeil a renommé un parvis au nom du Colonel Arnaud Beltrame, «victime du terrorisme islamiste». Un hommage vu comme une «provocation» par les élus d'opposition ; une «réalité factuelle» répond le maire.

L'hommage rendu par la ville de Montfermeil en Seine-Saint-Denis au colonel Arnaud Beltrame, qui avait échangé sa place avec celle d'un otage lors de l'attentat dans le Super U de Trèbes le 23 mars 2018, a suscité la colère de trois élus de l'opposition municipale (Front de gauche).
En cause, la mention du terme «islamiste» sur le parvis rebaptisé par la mairie (Les Républicains) de la ville, et qui se nommera ainsi : 

«Parvis Colonel-Arnaud-Beltrame, officier de gendarmerie, 1973-2018, mort en héros, victime du terrorisme islamiste.»

Xavier Lemoine, le maire LR de Montfermeil, dénonce de son côté le procès d'intention qui lui est fait et rappelle que ce terme répond à une réalité factuelle.

«J'y tiens parce qu'il décrit une réalité factuelle. Quand on se promène dans les rues de Paris, les plaques n'évoquent-elles pas le nazisme ou les Allemands au sujet de telle personne tuée dans la rue ? Pourquoi le taire ?», s'est-il demandé (...)

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal